VDB

Ole : "Le temps de Donny viendra"

Arriver en Premier League et être titulaire tout le temps n'est vraiment chose facile pour personne. Mais les qualités de Donny van de Beek sont incontestables et sa situation actuelle fait discuter. Ole Gunnar Solskjaer, le manager de Manchester United a tenu à revenir sur ce cas, en précisant qu'il n'était pas anormal pour certains joueurs venus d'un championnat étranger de devoir s'adapter avant de pouvoir enchaîner les matchs.

À l'approche de la demi-finale de Carabao Cup prévue ce soir contre Manchester City, la question sur une potentielle présence du Néerlandais au coup d'envoi a été posée à Ole Gunnar Solskjaer.

Le coach des Red Devils a appelé à la patience à propos de Donny van de Beek, étant donné qu'il est nouveau au club, et a rappelé que les chances ne manqueront pas pour l'ex-joueur de l'Ajax Amsterdam.

“Donny a bien joué quand il en a eu la chance”, a tenu à souligner Ole, avant de préciser que les gens étaient parfois “trop rapides à réagir sur le fait qu'il ne soit pas forcément titulaire”.

“Victor et Fred sont de bons exemples de joueurs qui, dans l'équipe, ont mis du temps à s'installer. Et, aujourd'hui, ils sont extrêmement importants pour le collectif. Il en sera de même pour Donny. Il vient d'arriver et fait partie d'un effectif où les milieux offensifs sont de qualité, avec Bruno, Juan et Jesse.”

“J'ai plein de numéros 10 et de milieux centraux comme Paul, Nemanja, Scott et Fred. Ils sont beaucoup. Donny a bien joué quand il a pu et c'est le plus important, d'être prêt.”

“Il est toujours prêt, il travaille dur à l'entraînement, il reste positif et il va faire des différences dans plein de matchs pour nous cette saison, ainsi il va grandir et s'affûter encore plus pour l'année prochaine”, a précisé le coach, plein d'ambitions pour Donny van de Beek.

Ole Gunnar Solskjaer a voulu insister sur le fait que tout le monde avait sa chance au sein de l'effectif...

“Prenez Jesse, par exemple, et même tous les joueurs qui n'ont pas tant joué que ça, ils doivent être prêts quand ils auront l'opportunité.”

“Eric Bailly, par exemple, il est revenu, il a joué et il est brillant, en ce moment. Il a dû attendre, il a subi beaucoup de petites et grandes blessures, mais il faut surtout bien s'entraîner.”

“Quand tu en as l'opportunité, il faut être prêt à la saisir.”