.

Les Wolves ou Séville ?

Manchester United est dans le dernier carré de la Ligue Europa, après sa victoire 1-0 contre le FC Copenhague à Cologne, lundi. Mais qui seront les prochains adversaires des Reds ?

Nous connaîtrons la réponse plus tard dans la soirée (mardi), après que les Wolverhampton Wanderers et Séville se soient expliqués lors de leur quart de finale, qui se déroule à 70 kilomètres au nord de Cologne, au MSV-Arena de Duisburg.

Les deux équipes ont une histoire avec United : Séville nous a éliminés de la Ligue des champions en 2018 et les Wolves, bien sûr, sont des adversaires réguliers dans le football national depuis notre première rencontre en 1892, même si nous ne les avons jamais rencontrés en compétition continentale.

Mais quel serait l'adversaire préféré de United ce week-end ?

Moments forts: United 1 Copenhague 0Vidéo

Ole Gunnar Solskjaer a déclaré que cela ne le dérangeait pas après le match de Copenhague, mais il sera sans doute ravi des jours de repos supplémentaires accordés à son équipe avant la compétition de dimanche.

Ole est resté impartial, nous avons donc demandé à deux Reds internes de nous donner leur avis sur ce qui sera, espérons-le, notre avant-dernier match de 2019/20...

SAM CARNEY (Wolves)

“Oui, je sais ce que vous pensez : pas encore les Wolves. Une demi-finale contre les Black Country serait la cinquième rencontre en un peu moins d'un an et, si les Reds sont invaincus en quatre matches contre l'équipe de Nuno Espirito Santo, aucun de ces matches n'est un classique. Mais en Europe, il est souvent préférable de se contenter de ce que l'on connaît : pensez à Arsenal à ce stade de la Ligue des champions en 2009, ou aux matchs contre Chelsea en 2008 et 2011. Les Midlanders sont une équipe aussi accomplie que les nôtres, qui sortent d'une campagne tout aussi épuisante et - ne l'oubliez pas - sont nouveaux à ce stade de la compétition continentale, Séville étant leur premier quart de finale européen depuis 1972.

“En fin de compte, nous sommes au fait de ce que les Wolves ont à offrir - une défense solide comme le roc et bien organisée, le rythme et la ruse d'Adama Traore et les sublimes talents de finisseur de Raul Jimenez. Séville, en revanche, est le plus pur-sang des chevaux noirs. Cinq fois vainqueurs, les Andalous sont invaincus à 18 reprises toutes compétitions confondues depuis février. Cela me semble être une équipe qu'il faut éviter à tout prix, surtout avec le spectre d'un Inter très motivé qui risque de se retrouver en finale.”

JOE GANLEY (Séville)

“Je vais être franc avec tout le monde ici : J'en ai assez de nous voir jouer contre les Wolverhampton Wanderers. Sans vouloir manquer de respect à Nuno Espirito Santo et à son équipe bien constituée et imprégnée de portugais, ils ont connu une autre brillante saison. Mais ce serait notre huitième rencontre avec les Midlanders en moins de deux saisons. Pour une raison ou une autre, nos matches avec eux sont ennuyeux, attritionnistes et oubliables. Ce n'est peut-être pas tout à fait le cas ici - victoire ou défaite, comment oublier une demi-finale européenne ? Mais vous comprenez mon point de vue. Je suis prêt pour quelque chose de différent.”

“Séville nous a éliminés de la Ligue des champions à Old Trafford il y a deux ans, dans des circonstances désespérément décevantes. Mais United a parcouru un long chemin depuis lors. Je me souviens que Marcus Rashford a claqué le toit du tunnel de frustration en quittant le terrain cette nuit-là, mais regardez le lui et le reste de la ligne d'attaque de United maintenant : ils ronronnent. Eliminer les Andalous d'Europe serait une agréable revanche et une ligne de bienvenue dans le sable pour montrer combien nous avons progressé depuis 2018.”

“Ce serait sans doute un jeu plus difficile : L'équipe de Julen Lopetegui est tout aussi solide défensivement que les Wolves. Elle possède la deuxième meilleure défense de la Liga. Mais n'oublions pas : L'équipe d'Ole fait bien face à une opposition plus forte. En 2019/20, ils n'ont enregistré qu'une seule défaite en 10 matches de Premier League contre des équipes du top 6. Cela pourrait donc convenir à United. Quoi qu'il en soit, ce sera quelque chose de plus frais et - sur le terrain, du moins - cela ressemblera à une véritable demi-finale européenne et non à un simple sentiment de déjà vu. Ce sera passionnant pour nous, les fans, et cela devrait faire ressortir le meilleur des joueurs. Si nous réussissons, cela mettra probablement à terre la meilleure équipe restante de la compétition.”

Soutenez l'équipe pendant que les Reds avancent ! Notre nouveau kit adidas pour 2020/21 est en vente dès maintenant.

Recommandé:

Mots-clés liés