Ole Gunnar

Ole : "Peu importe l'adversaire..."

Le manager de Manchester United Ole Gunnar Solskjaer était en conférence de presse, hier, à la veille de la réception de Sheffield United à Old Trafford (programmée pour ce soir, à 21h15). Le coach a notamment abordé le niveau actuel de son équipe, tout en expliquant que l'équipe devait jouer chaque match selon ses propres termes, et ce quel que soit l'adversaire...

Le boss mancunien répondait aux questions de la presse hier, à l'approche de l'imminent United-Sheffield.

Les Red Devils accueillent donc à 21h15 le dernier du championnat, qui n'a par ailleurs gagné qu'un seul match en Premier League cette saison.

Ole veut s'inspirer de la belle victoire 3-2 de ses joueurs face à ceux de Jurgen Klopp pour les prochains matchs et pour, qui sait, soulever le titre national à la fin de la saison.

“Un match comme celui-ci est crucial”, a précisé Ole aux journalistes, par un lien vidéo.

“Je pense qu'on a montré lors de nos deux dernières rencontres contre Liverpool, et lors de nos deux derniers matchs contre City aussi, qu'on était une équipe compétitive qui joue, quel que soit le match, selon ses propres termes.”

“J'ai fait partie de cette équipe qui a gagné plusieurs championnats. Elle l'a fait en s'assurant de faire de son mieux à chaque match”, a rappelé Ole.

“Peu importe l'adversaire... Nous devons être de plus en plus constants dans ce genre de matchs où tout le monde pense que c'est déjà gagné sur le papier, que c'est un match facile. Laissez-moi vous dire qu'il n'y a aucun match facile en Premier League”

“On est forts défensivement et on est souvent bien placés dans ce domaine. Je pense que c'est la clé. La capacité qu'on a de travailler dur et de s'assurer que le ballon ne vienne pas au fond de nos filets, c'est important, surtout que, devant, on a clairement la qualité pour marquer.”

Ole a également expliqué pourquoi, selon lui, ses joueurs font actuellement figure de bons prétendants au titre de champion, cette saison, en Premier League...

“On court beaucoup, je le vois statistiquement et je regarde ça après chaque match.”

“On ne se cache pas, je ne me cache pas non plus. Je veux des joueurs qui peuvent courir plus que l'adversaire. C'est une demande.”

“Je vous le dis encore une fois : quand on a des joueurs de telle qualité, parfois, on peut accepter une petite baisse dans les efforts, parce qu'il faut être un grand joueur pour avoir le droit de se reposer.”

“Ça a dû arriver une ou deux fois que Cristiano Ronaldo ait été autorisé à se reposer à l'époque où il jouait ici, mais peu de joueurs ont été dans ce cas à Manchester United.”

Alors, ce soir, Bruno Fernandes... Jouera ? Jouera pas ?