Paul

Comment Mohamed Ali a influencé Pogba

dimanche 31 octobre 2021 23:50

Dans une interview puissante accordée à Sky Sports pour célébrer le Black History Month, le milieu de terrain de Manchester United Paul Pogba a parlé avec passion de son héros Mohamed Ali et de la façon dont le boxeur emblématique a contribué à façonner sa vie jusqu'à présent.

Nous encourageons tous nos fans à lire les questions-réponses du Français ci-dessous, dans lesquelles il parle franchement des abus racistes subis par ses parents. Pogba est également revenu sur pourquoi il semble si déterminé à faire changer les choses. Finalement, il a abordé sa conversion à l'islam et l'impact positif que cela a eu sur sa vie, tout comme son idole Ali.  

Les footballeurs sont des héros pour des millions de personnes mais, en grandissant, qui était votre héros ?
"Mohamed Ali. C'était quelqu'un qui, je pense, a sauvé des vies. Un héros est quelqu'un qui sauve des vies, qui aide les gens, et je pense que c'est ce qu'il a fait. Il a sauvé beaucoup de gens, mais pas en sortant quelqu'un du feu, simplement en donnant un bon message, en aidant le monde, en disant la vérité quand c'était difficile à dire, à une époque où c'était difficile pour les noirs. Il a parlé au nom de la communauté noire et nous a aidés à avoir la liberté aujourd'hui."

Vous parlez de l'un des plus grands athlètes de tous les temps mais ce qu'il a fait en dehors du ring est-il encore plus spécial ?
"C'est pour cela qu'il est un héros, une légende. Évidemment, c'était une période difficile, comme vous pouvez l'imaginer, et mes parents avaient l'habitude de me raconter l'histoire de ce qu'il a fait pour les noirs. C'était une légende. De plus, c'était un homme sage et vous essayez d'apprendre de ces personnes."

Votre père et votre mère vous ont-ils parlé d'Ali en particulier ou simplement de la vie d'il y a 40 ou 50 ans ?
"Mon père, quand il est arrivé en France, il y a eu des moments où il m'a dit qu'il avait été attaqué et que des gens lui avaient dit des choses racistes quand il était dans le bus, des choses comme ça. Il faut savoir encaisser et il a toujours su garder son calme. Mon père m'a toujours dit d'être calme et intelligent, de laisser faire, d'être plus intelligent que ces gens, de ne pas réagir. Tu sais qui tu es, tu dois être fier de ce que tu es, toujours. Fier de ta couleur, fier de ce que tu es, toujours."

Que pensez-vous du courage dont a fait preuve Mohamed Ali pour s'exprimer à cette époque en Amérique ? C'était une Amérique ségrégationniste... Alors pour sortir et être lui-même...
"Je pense qu'il nous a beaucoup donné, avec sa façon de parler, il était très sage et il savait comment envoyer un message sans attaquer verbalement quelqu'un, parce que les gens continueront à dire 'Oh, il attaque les blancs!' mais il a envoyé un bon message à cette époque où vous pouviez parler dans les médias, à la télévision. Il aurait pu être tué. Il avait la voix, la personnalité, le charisme, pour le dire d'une manière plaisante, d'une manière gentille, pour que les gens comprennent et ne soient pas offensés."

Je vois un peu de lui en vous, je pense...
"Eh bien, je l'espère parce que je dirais que j'ai un peu appris de lui, j'ai appris à prendre confiance en moi, à être simplement moi-même. C'est quelque chose que je ne peux pas changer. J'aime sourire, plaisanter, rire et danser. Je suis comme ça et j'aime être moi-même. De plus, c'est un homme converti et je le suis aussi, c'était donc très intéressant pour moi d'apprendre son histoire. Chacun a sa propre histoire, alors j'étais intéressé par la sienne."

Se convertir à l'Islam, d'après ce que vous avez lu et vu, qu'est-ce que cela a fait pour lui et qu'est-ce que cela a fait pour vous ?
"Je pense que cela m'a donné une identité, cela m'a apporté... Parfois, vous remettez votre vie en question à propos de tout... 'Pourquoi cela m'est-il arrivé, pourquoi est-ce que ceci, pourquoi est-ce que cela ?' et je pense que l'Islam m'a donné ce guide, le Coran m'a donné un guide, sur la façon d'être et la raison d'être dans la vie. Cela m'a ouvert les yeux sur la vie, sur tout, sur les choses importantes, plus que le football et plus que le sport, sur le fait de ne pas prendre les choses si sérieusement, que tout est écrit pour vous, que votre destin est votre destin, que vous ne pouvez pas changer cela et que vous devriez juste en profiter."

Pensez-vous que Mohamed Ali a eu un impact positif sur la façon dont l'Islam est perçu, de la même façon que les noirs sont perçus ?
"Oui, en tant que musulman. Il était un musulman qui donnait un bon message et il se comportait bien. Un musulman veut toujours bien se comporter et montrer le bon exemple au monde, à tous les gens. C'est ce que nos prédécesseurs avaient l'habitude de faire et nous voulons faire de même. Nous voulons donner aux œuvres de charité. Et un simple sourire à quelqu'un est une œuvre de charité. Vous voulez transmettre ce message et être une bonne personne. Soyez simplement une bonne personne pour le monde."

Quelle est l'importance d'un modèle ou d'un héros comme celui-ci, surtout si vous venez d'un groupe qui a été confronté à des préjugés ?
"Ces personnes peuvent peut influencer des dizaines d'enfants - ou peut-être le monde entier, même. Mais 10 enfants ou 100 enfants influenceront à leur tour d'autres enfants. C'est comme ça. 'Regarde, j'ai un ami comme ça, un ami noir, un ami indien, un ami chinois' et puis ça fait une boucle. Vous savez que vous ne pouvez pas changer le monde, mais si vous pouvez changer une personne, c'est déjà suffisant. Si je peux faire cela au monde, mon but est de rendre les gens heureux, après tout, de les faire changer de manière positive, et de les faire suivre leurs rêves. Je pense que c'est aussi pour cela que je suis ici, je vis pour aider les gens dans ce monde."