click to go to homepage
Manchester United

Le style Vidić de Lindelöf contre les Spurs

Quand Lindelöf a rejoint Manchester United en 2017, il avait une réputation de défenseur avec un certain style, plus proche de Rio Ferdinand que de Vidić, de Gary Pallister que de Steve Bruce.


S'il fallait décrire son jeu, on parlerait sûrement de son aisance. Il a une bonne gestion du ballon, ce que l'ancien boss José Mourinho comme le manager par intérim Ole Gunnar Solskjaer ont relevé ; ce dernier a loué l'impressionnante performance du Suédois après Tottenham à Wembley.

Mais notre perception de
“Ice Man”
pourrait changer et devenir celui qu'après un temps d'adaptation à la Premier League, on espérait voir devenir un élément imperturbable de la défense mancunienne.
Vidéo
Manchester United
Vous vous souvenez de ce duel Vidić-Walker ?
On avait beaucoup glosé sur le fait que Lindelöf devait affronter le défi physique que représente la Premier League et, par un terrible après-midi de pluie et de vent à Huddersfield Town, il avait eu son baptême du feu, avec les deux buts des Terriers en première période. C'était plus ou moins son premier passage en ligue : il était rentré tardivement, dans les arrêts de jeu, lors du match nul et vierge à Anfield ; contre les Terriers, il avait dû rentrer à la 23e minute, suite à la blessure de Phil Jones.

C'était le 21 octobre et, comme il n'avait pas pu jouer en ligue auparavant, il fallait encore qu'il prenne ses marques ; une erreur de jugement sur le tir de Jonas Lossl avait permis à Laurent Depoitre d'avancer pour marquer le but de la victoire.
Mais Lindelöf avait besoin de temps pour faire ses preuves. Mais lors de la victoire contre Brighton, en février 2018, il a vraiment réussi à se gagner les faveurs d'Old Trafford avec son duel brutal contre Anthony Knockaert qui, certes, aurait pu coûter un coup franc, mais montrait une agressivité bienvenue.

Et Victor ne craint pas de monter au créneau si nécessaire. S'il est vrai que le football a changé jusque dans les règles concernant les tacles, ce qui est une évolution bienvenue, les supporters n'en aiment pas moins les tentatives musclées de récupération du ballon.

Le joueur se fera plus certainement remarquer par ses performances plus sereines, lorsqu'il n'est pas contraint à des interventions telle que celle contre Harry Winks lors du match contre les Spurs le week-end dernier. Toutefois, il est intéressant de voir que les fans font le parallèle avec l'un des tacles les plus marquants de Vidić, lorsqu'il s'était fracassé contre Kyle Walker lors du match contre Tottenham en 2013. C'était un moment mémorable, dans une performance collective d'exception contre les Londoniens.
Vidéo
Le tacle de Lindelöf contre Winks à Wembley.
Il n'est pas question de penser que Lindelöf deviendra un clone de Vidić, et le joueur lui-même a récemment déclaré à Inside United qu'il se considérait comme un défenseur central. Mais sa capacité à pousser physiquement, à monter au créneau et à contrer les avant-centres les plus imposants est une développement intéressant.

Le dribble confiant du joueur lors du premier match de Solskjaer à Cardiff, qui a offert une occasion à Marcus Rashford, pourrait s'avérer être un indicateur de ce qu'il pourrait bien nous montrer avec le temps. Mais il est rassurant de constater que Lindelöf a cette agressivité si nécessaire et s'adapte au jeu anglais.

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles du club.