click to go to homepage
George Best.

Biographie

"Si j'étais né moche, vous n'auriez jamais entendu parler de Pelé." Les meilleures plaisanteries ont parfois un fond de vérité, et personne ne peut nier que George Best est le footballeur le plus doué que la Grande-Bretagne ait produit.

Vitesse, équilibre, vision, une technique de contrôle parfaite et une capacité à se créer des occasions et à marquer dans des situations pratiquement impossibles : ce n'est qu'une partie de ce qui rendait ce joueur unique. L'autre partie, c'était un entrain incontrôlable pour le football comme il doit être joué, ainsi qu'une joie et une ruse incessantes. De son côté, Pelé avait surnommé le n°7 de Man United "le plus grand joueur du monde." Adolescent maigrelet du quartier Cregagh de Belfast, Best a été détecté par Bob Bishop, un recruteur d'United qui aurait eu cette phrase célèbre envers Matt Busby : “Chef, je crois que je vous ai trouvé un génie”. Victime au départ du mal du pays, Best devenait professionnel le jour de son 17e anniversaire, en mai 1963, avant de disputer son premier match en septembre, et de marquer son premier but au cours de son deuxième match. L'attaquant allait ensuite rapidement honorer sa première sélection pour l'Irlande du Nord. En 1964/65, aux côtés de Denis Law, Bobby Charlton et David Herd, Best était un personnage clé du premier sacre des Red Devils depuis la catastrophe de Munich. La saison suivante, il battait Benfica pratiquement à lui tout seul, en quarts de finale de la Coupe d'Europe au Portugal. Son doublé dans la victoire 5-1 face aux Lisboètes (leur plus lourde défaite européenne à domicile) lui valait le surnom de "El Beatle". De nouveau sacré champion en 1967, Best endossait une nouvelle fois le rôle de bourreau de Benfica l'année suivante, en finale de la Coupe d'Europe 1968, pour donner l'avantage 2-1 aux Red Devils en prolongation pour mettre les Mancunéens sur la voie d'une victoire 4-1. En inscrivant 28 buts cette saison, Best était élu Ballon d'Or et Joueur de l'année par l'Association des joueurs professionnels (PFA), et il décrochait le titre de meilleur buteur de MU, un titre qu'il gardait pendant quatre saisons. À l'approche de la fin de l'ère Busby et de cette équipe vieillissante, Best se retrouvait confronté à ses démons personnels qui le suivraient jusqu'à son décès en novembre 2005. Il est célèbre pour avoir "pris sa retraite" à Marbella en 1972, avant de retrouver les terrain puis partir pour de bon en janvier 1974 dans un tour du monde, avec des destinations plutôt saugrenues comme Dunstable Town, Fulham, Los Angeles Aztecs, Brisbane Lions et la Jewish Guild of South Africa. Comme il l'a demandé, on se souviendra de lui pour ses exploits sportifs, pas ses frasques. Et les souvenirs glorieux sont légion. Il a inscrit 136 buts au cours de ses 361 matches en championnat pour les Red Devils, et il détient le record d'après-guerre du nombre de buts inscrits dans un match, avec ses six réalisations lors de la correction 8-2 infligée à Northampton Town, au 5e tour de la FA Cup 1970. En l'honneur de son décès en novembre 2005, West Ham a donné un concert d'applaudissements, avant que Manchester United ne livre un match dont il aurait été fier. Il était on ne peut plus approprié que ce soit un compatriote irlandais qui marque le but de la victoire, John O’Shea.

Masquer About George Best
  • Poste

    Attaquant

  • Pays

    Irlande du Nord

  • Date de naissance

  • Arrivée

  • 1er match avec United

    contre West Brom (Dom.)

  • Départ de United

Dernières actus

Crerand, Aston, Busby et Best

Ils évoquent la finale 1968 Article

Les héros de la victoire historique 4-1 contre Benfica nous parlent de cette finale du 29 mai 1968.