Alex

L'abnégation de Telles malgré les blessures

mercredi 25 août 2021 18:18

Le défenseur latéral de Manchester United Alex Telles n'a pas vraiment vécu le plus facile des chemins pour en arriver là où il en est aujourd'hui... Mais c'est sûrement grâce à toutes les difficultés qu'il a pu rencontrer sur son parcours que le Brésilien s'est fait un nom dans le monde du football professionnel...

"Depuis que je suis petit, le football a toujours été la chose la plus importante de ma vie. Nous avons tous des rêves et, moi, j'ai toujours rêvé de jouer pour les plus grands clubs dans les plus grandes compétitions", nous a confié Alex.

"J'ai toujours reçu un soutien tout particulier de mon père, mais de toute ma famille aussi. Encore aujourd'hui, ils sont à mes côtés."

"Je ne suis pas quelqu'un de complaisant, jamais. Je veux toujours accomplir plus de choses. Relever de plus en plus de défis, c'est ce qui me motive à jouer au football."

"Je crois que si je suis ici, aujourd'hui, à Manchester United, c'est grâce à mes qualités, mes efforts et mes sacrifices. Je suis sûr que je serai très heureux ici et je vous prouverai ce dont je suis capable."

Le défenseur de 28 ans sent aussi qu'il se doit de terminer le travail qu'avait commencé son père à l'époque... 

En effet, José Telles était lui aussi footballeur. Tout comme son fils, il a débuté à l'Esporte Clube Juventude, un modeste club de football de l'État du Rio Grande do Sul. En revanche, José n'a pas connu le même succès que son fils, il a d'ailleurs préféré devenir mécanicien...

"Mon père a beaucoup joué au football mais il n'est pas devenu professionnel", a précisé notre cher numéro 27.

"Il est passé tout près de réussir en tant que footballeur, après avoir fait toutes ses classes au niveau junior."

"C'est quelqu'un qui a toujours cru en moi. Il est très athlétique, à 62 ans, il court encore des kilomètres et des kilomètres."

"C'est un modèle pour moi. Il m'a donné la force d'arriver là où j'en suis aujourd'hui. Donc, mon côté athlétique provient définitivement du côté de mon père."

Malgré cette force transmise par son père, Telles a bel et bien failli lâcher les crampons à l'âge de 18 ans, après avoir subi une grave blessure pendant son temps à la Juventude, qui aura par ailleurs entravé définitivement son transfert chez le colosse carioca Fluminense.

Mais, cette première grave blessure n'allait malheureusement pas être la dernière pour lui, en témoigne sa cicatrice (toujours visible sur sa tête) issue d'un choc crânien alors qu'il jouait pour le Grêmio.

Ces deux blessures auraient pu terminer la toute jeune carrière professionnelle d'Alex Telles mais l'ex-joueur de Porto n'a jamais cessé de lutter...

"Au début de ma carrière, j'étais vraiment énervé et ému. Mais j'avais le soutien de ma famille et de mes amis."

"Puis, j'ai subi une fracture crânienne dont on peut d'ailleurs voir la cicatrice faire le tour de ma tête. J'ai été absent durant des mois."

La saison dernière, une longue blessure a également écarté Alex Telles des terrains. Mais, avec une telle abnégation, il faudra probablement compter sur lui, cette saison !