Phil Jones, Anthony Martial et Paul Pogba

Oublier Barcelone et aller de l'avant

Si l'élimination en Ligue des Champions est évidemment douloureuse, joueurs, staff et supporteurs n'ont pas le temps de s'apitoyer sur leur sort. La Premier League reprend dès dimanche et les enjeux sont immenses.

Manchester United possède une histoire très forte avec la C1 depuis le début de cette compétition. Et si le club veut, l'an prochain, jouer dans les plus grands stades et contre les plus grandes équipes, il va falloir tout donner sur la fin de saison en Premier League.

La course au top 4 bat son plein, avec seulement trois points d'écart entre United, sixième, et Tottenham, troisième. Oublier Barcelone et se concentrer sur Everton, que les Red Devils affrontent à Goodison Park dimanche, est donc la mission prioritaire.

Anthony Martial, David De Gea et Diogo Dalot
Anthony Martial, David De Gea et Diogo Dalot remercient les presque 5 000 fans qui se sont déplacés au Nou Camp hier soir.

Bien sûr, la déception était grande sur le visage des joueurs après la défaite contre les Catalans hier.

Le football est cruel. Après quinze minutes de jeu, l'espoir semblait permis. Dix minutes plus tard, Messi avait inscrit un doublé.

L'esprit de 99, est de 2019, si l'on peut dire, avec Ole aux commandes, nous faisait penser que quelque chose pouvait arriver au Nou Camp. Sir Alex Ferguson, Ryan Giggs, Gary Neville et Wes Brown, présents dans l'enceinte mythique du FC Barcelone hier, aidaient à y croire.

Puis ce début de match plein d'entrain et les opportunités de but pour Rashford, McTominay et Martial nous emportaient encore un peu plus dans ce rêve magnifique.

Mais Lionel Messi mit tout le monde d'accord en quatre minutes, d'un doublé comme lui seul en est capable, de ces frappes puissantes et bien placées à l'entrée de la surface.

Le but de Philippe Coutinho, en seconde période, fut anecdotique. Le mal était fait.

Ole Gunnar Solskjaer et Lionel Messi
Ole Gunnar Solskjaer et Lionel Messi à la fin du match.

Au coup de sifflet final, les joueurs sont allés remercier de leur soutien les presque 5000 fans présents au Nou Camp.

Puis ils sont rentrés au vestiaire. Avec, on l'imagine, un discours positif d'Ole Gunnar Solskjaer, comme il le fait si bien depuis son arrivée en décembre.

Car des matches contre Everton, Manchester City et Chelsea vont s'enchaîner en l'espace d'une semaine. Puis Huddersfield et Cardiff viendront conclure la saison de Premier League.

Vidéo : Barcelone v UnitedVidéo

“On veut jouer ce genre de matches la saison prochaine,” expliquait Ole hier après la rencontre. “Donc c'est une grosse semaine qui arrive, avec Everton, City et Chelsea.”

“Les joueurs sont déçus mais on n'a pas le temps d'y penser, il faut passer à la suite.”

Cet article représente l'opinion personnelle de son rédacteur, et ne reflète pas forcément le point de vue du Manchester United Football Club.

Recommandé:

  • La réaction d'Ole après le Barça article

    Le boss revient sur l'élimination des Red Devils en Ligue des Champions contre le FC Barcelone.