Daniel James après un shooting pour Manchester United.

Daniel James, l'imprévu i

Il y a des joueurs dont on attend beaucoup et dont on obtient rien, et il y a Daniel James.

Grande surprise du mercato mancunien, le jeune ailier Galois pourrait apporter bien plus que ce qu’on pouvait attendre de lui. 

Inconnu au bataillon à son arrivée, le choix de Solskjær sonnait comme un pari: La réalité est tout autre. Alors qu’United dégraisse à tour de bras et pédale dans la semoule en championnat, aussi inattendu que cela puisse paraitre, c’est le moins expérimenté et le petit nouveau de la bande qui sauve les meubles. À 21 ans, et avec une seule saison en pro dans les jambes, Dan James s’illustre sur le début de l’exercice 2019-2020 comme l’un des grands atouts de notre armada offensive. 4 apparitions, 3 buts dont deux énormes coups de canon, James est LA surprise du chef.

Droitier polyvalent pouvant jouer sur tous le front de l’attaque James surprend encore et toujours. Flashé à 36km/h la saison dernière, le gallois pourrait sûrement s’asseoir à la table de BipBip et de Barry Allen. Trop juste techniquement, loin de lui l’idée de faire des grigris, il va à l’essentiel. Sa conduite de balle chaloupée alliée à sa vitesse phénoménale font souvent le travail mais si ce n’est pas le cas il va, à la manière d’un chat poursuivant sa pelote de laine simplement pousser le ballon et courir après pour passer son vis à vis. 

Les défenseurs ont souvent du mal à trouver des moyens légaux pour arriver à contenir son énergie virevoltante. Fautes sur fautes James tombe puis se relève. Pas un soucis selon lui, mais une habitude forcément positive:

« Si vous regardez mes matchs la saison dernière je pense que cela va m’arriver à tous les matchs. Si j’ai subi un traitement rude aujourd’hui contre les Spurs, c’est littéralement tout le temps comme ça. Il s’agit simplement de se relever et de continuer. »

« Cela fait parti de mon jeu d’obtenir des fautes dans de bonnes positions. En tant qu’ailier je vais toujours me faire bousculer, il faut juste faire avec. »

Bourreau de travail pendant 90 minutes, Dan James fait continuellement l’ascenseur entre retour défensif et perçée le long de la ligne de touche.

Le gallois est altruiste et ne tire seulement que lorsqu’il est en très bonne position. Il préfère généralement combiner puis centrer.

Tactique
Positions des trois buts de James

Trois schémas tactiques ressortent de son jeu.

- Les flèches rouges représentent le déplacement des joueurs

- Les flèches vertes les passes, centres et tirs.

- Les ronds rouges Manchester United et les ronds noir l’opposition.

- Les rectangles rouges la principales zone de danger sous Solskjaer

Un des schémas de déplacement de James

En premier lieu, certainement la chose qu’il fait avec le plus de facilité: un sprint le long de la ligne de touche pour centrer, assez près du sol, devant le but ou légèrement en retrait. Contrairement à Martial ou Rashford qui sont beaucoup plus techniques que lui, il n’essaie que très peu de faire les différences seul.

Deuxième schéma de déplacement possible

Plus compatible avec la tactique de Solskjaer, cette deuxième option voit un Dan James combinant rapidement en passes courtes pour centrer au ras du sol devant le but.

Troisième positionnement

Dernière option, James combine avec un coéquipier en bord de touche pour ensuite repiquer vers le centre durant l’intervalle ou il n’a pas le ballon. Idéalement placé, il peut s’offrir une frappe.Daniel James semble (de ce que l’on a pu voir) un peu limité techniquement mais nul doute qu’il fera les efforts pour s’améliorer. Il joue avec ses qualités et un jeu plus direct ne pourrais pas faire de mal à Manchester United.

Droit dans ses bottes

United n’a pas recruté une star. Il faudra du temps pour son adaptation, la progression et l’éclosion, mais c’est un pari mesuré. Pas un transfert qui ruinera le club, le gamin a tout à prouver et a totalement intérêt à donner son maximum pour ses nouvelles couleurs. Daniel James est un pur bonheur sur le plan de l’attitude. Irréprochable dans sa façon de gérer son arrivée dans un des plus grands clubs du monde, il semble avoir les pieds sur terre et n’est pas du genre à s’enflammer trop vite.

Sur le terrain, sa mentalité étonne encore plus. Enorme bosseur, guerrier et combatif pendant 90minutes il est l’un de ces joueurs, devenus trop rares de nos jours, qui mouillent le maillot jusqu’à l’épuisement. Un tempérament bien éloigné des divas du moment qui fait du bien à voir. Honorer le blason et donner tout ce que l’on a pour ce précieux symbole, c’est tout ce que les fans demandent.

OGS compatible

Sous Olé, United a souvent des difficultés à concrétiser sa domination et surtout à marquer des buts simples. Faisant face à de nombreux blocs bas la situation de contre-attaque est certainement l’arme la plus fatale des Red Devils. Avec Martial et Rashford, DJ est une véritable rampe de lancement. Tous trois capables d’exploiter les petits espaces et gourmands de combinaisons offensives, l’attaque pourrait être plus que redoutable si les lacunes criantes sont résolus.

Victor Hugo disait que le bonheur est parfois caché dans l’inconnu. À Man United, le rayon de soleil réchauffant les cœurs, en cette tumultueuse période, s’appelle Daniel James. Encore perfectible, l’ailier colle néanmoins parfaitement à la philosophie de jeu offensive voulue par Solskjær. Si sa vitesse exceptionnelle et sa vision collective épatent, sa détermination sans faille et ses efforts perpétuels font de lui le type de joueur dont toute équipe a besoin.

 

 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur MUSC France" et ne reflètent pas nécessairement celles de Manchester United.

Recommandé: