.

Everton 1 United 1

Les Red Devils et les Toffes se quittent dos à dos sur le score de 1-1, une mauvaise opération pour United, qui pouvait revenir à 1 point de Chelsea en cas de victoire.

Les Reds espéraient effacer les souvenirs de la journée inoubliable de la saison dernière à Goodison, lorsque les hôtes avaient remporté le match 4-0, mais le match a très mal commencé pour les Reds, dès la 3ème minute Dominic Calvert-Lewin dévie le dégagement de David De Gea directement dans les buts et Manchester United se retrouve mené 1-0. Au fur et à mesure de la première mi-temps, United fini par s'installer dans le camp des Toffees et c'est le Joueur du Mois, Bruno Fernandes qui égalise d'une grosse frappe.

.
Aaron Wan-Bissaka au combat.

Everton a failli doubler la mise quelques minutes plus tard pendant que les hommes de Solskjaer étaient encore sous le choc, Calvert-Lewin se retrouve face au but et frappe à ras de terre, De Gea rattrape son erreur en déviant brillamment le ballon.

Les Reds se sont ensuite installés dans le camp d'Everton, Matic, à deux reprises, n'était pas loin d'égaliser, d'abord avec une grosse frappe qui s'écrasera sur la transversale puis plus tard avec une frappe qui sera dévié par Jordan Pickford, auteur d'un énorme match.

United a continué à mettre la pression avec Greenwood qui ne parvient pas à trouver le cadre de la tête.

 

.
Fred en avant.

Notre Joueur du Mois, Bruno, était encore une fois au four et au moulin dans l'animation offensive, ce n'était donc pas une surprise quand il a remis les équipes au même niveau. Everton perd le ballon dans ses 35 mètres, Matic lance Fernandes qui prend son temps avant d'envoyer le ballon dans les buts de Jordan Pickford, qui ne pouvait rien faire.

United continue d'attaquer, mais ce sont les Toffees qui se rapprochent le plus de marquer, sur un coup de tête plongeant de Richarlison à la mi-temps.

.
Scott McTominay cherche à passer Leighton Baines.

Les Reds ont dominé la majeure partie de la première période, Everton est revenu pied au plancher. United a géré la majorité des attaques, mais De Gea et ses coéquipiers ont certainement été soulagés de voir le coup franc de Gylfi Sigurdsson repoussé par le poteau à la 57e minute.

Fernandes continue d'être la principale menace de United, étant habilement soutenu par son entourage en attaque, et c'est lui qui permet à Greenwood de se dégager à la 61e minute. Greenwood trouve Martial, mais son tir est dévié.

A l'autre bout du terrain, De Gea réalise un bel arrêt du pied face à Calvert-Lewin et peu après, Ole effectue deux changements pour les Reds : Juan Mata et Odion Ighalo entrent en lice à la place de McTominay et Greenwood.

Alors que l'heure tourne, Pickford réalise un excellent double arrêt, d'abord sur Fernandes, puis d'une manière ou d'une autre il parvient à bloquer la reprise d'Ighalo après avoir suivi le rebond. Ce fut le dernier épisode du drame, jusqu'à ce que De Gea réalise un brillant arrêt à bout portant des pieds de Richarlison dans le temps additionnel et dans la mêlée, après que les hôtes se sont vus refuser un but via le VAR.

Carlo Ancelotti s'est fait exclure alors que le match était terminé. Le prochain rendez-vous de United en PL sera le derby contre Man City dimanche prochain.

.
Matic protège son ballon.
DÉTAILS DU MATCH

Everton : Pickford ; Coleman (c) (Sidibe 28), Keane, Holgate, Baines ; Walcott (Bernard 62), Davies, Gomes (Kean 82), Sigurdsson ; Richarlison, Calvert-Lewin.

Remplaçants non utilisés : Virginia, Mina, Delph, Iwobi.

But : Calvert-Lewin 3

Cartons : Calvert-Lewin, Davies, Sidibe

United : De Gea ; Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire (c), Shaw ; Matic, Fred, McTominay (Mata 72) ; Fernandes ; Greenwood (Ighalo 72), Martial (Williams 89).

Remplaçants non utilisés : Romero, Bailly, Lingard, Andreas.

But : Fernandes 31

Cartons : Shaw, Maguire, Lindelof, Fred

Affluence : 39,374

Recommandé: