.

United 1 Copenhague 0

Le plus souvent, Ole Gunnar Solskjaer était connu comme un super-sub à l'époque où il jouait à Manchester United. Le remplacement de notre entraîneur au début de la prolongation a été une source d'inspiration et a conduit à une victoire 1-0 durement disputée contre Copenhague ce soir.

L'entrée de Juan Mata a changé la donne pour les Reds. L'Espagnol a trouvé Anthony Martial qui a été victime d'une faute dans la surface de réparation, ce qui a permis à notre expert en penalty Bruno Fernandes de nous réserver une place en demi-finale, contre les Wolves ou Séville dimanche.

Solskjaer a admis avant le match qu'il avait une décision à prendre sur ses gardiens de but et il a tranché pour Sergio Romero, déjà présent pour notre triomphe en finale de l'Europa League contre l'Ajax en 2017.

United cherchait à prendre un bon départ, mais ce sont les Danois qui ont commencé en force et ce fut un soulagement de ne pas les voir prendre l'avantage.

A la treizième minute, un centre dévié de la droite tombe dans les pieds de Mohammed Daramy à quelques mètres du but, mais Bailly a bien fait de se placer devant lui et de repousser le ballon.

United est alors reconnaissant à Williams de sa tête plongeante qui est presque sur la ligne, après qu'un corner de Copenhague ait été détourné de la tête de Martial sur la face du but. Daramy s'est montré à nouveau menaçant à la 17e minute, après que Fred ait perdu la possession du ballon à 30 mètres du but. Heureusement, Maguire a réussi à bloquer le ballon et Pogba était là pour dégager la tentative de Jonas Wind.

.
Le premier but de Mason Greenwood refusé pour hors jeu.

Après la pause fraîcheur de la première mi-temps, les Reds ont commencé à prendre pied dans le jeu et à constituer une menace plus importante en attaque. Fernandes a vu une tête frapper la barre et passer au-dessus, bien qu'il était hors-jeu, avant que Fred ne mette presque Rashford sur le chemin des buts, mais l'international anglais n'a pas pu s'étirer pour l'atteindre.

A huit minutes de la pause, Daramy a une nouvelle fois une bonne vision du but lorsqu'un centre lui parvient de la droite, mais Bailly parvient à le devancer pour dégager.

Les Reds terminent la mi-temps en tête et ont la malchance de ne pas passer à 1-0. Après que Martial ait semblé avoir été plaqué au sol dans la zone par l'ancien défenseur des Reds Guillermo Varela, le Français n'arrive pas à se défaire de son tir après avoir été trouvé par Wan-Bissaka sur la droite.

Rashford a obligé le gardien de but de Copenhague Karl-Johan Johnsson a s'employé, avant que Greenwood ne termine brillamment, mais sa tentative a malheureusement été refusée à juste titre pour hors-jeu par VAR.

Dès la reprise, United a été la plus forte des deux équipes et après avoir augmenté la pression sur la défense de Copenhague, nous avons eu un autre but refusé pour hors-jeu à la 57e minute. Greenwood a tiré un coup franc dans la zone qui a heurté le poteau et bien que Rashford ait marqué, il a été signalé hors-jeu à juste titre.

Peu après, Fernandes a lobé une belle passe dans la course de Rashford, qui n'arrivait pas à obtenir suffisamment de contact. Copenhague a ensuite attaqué avec Jonas Wind qui a visé depuis l'intérieur de la surface, mais le ballon a à peine décoller, au grand soulagement de United. Le bois est alors à nouveau secoué à l'autre bout lorsque Fernandes envoie une énorme frappe rebondissante qui finira sur le poteau droit de Johnsson.

Il était difficile de croire que ce match était encore à 0-0 et encore plus après un incroyable coup de patte de Rasmus Falk à la 66e minute sur la droite qui a permis au remplaçant de Copenhague et ancien joueur d'Everton Bryan Oviedo d'avoir une glorieuse occasion de marquer, mais Wan-Bissaka a heureusement bloqué la tentative alors que Romero s'envolait au-dessus de son but en attendant le tir.

Tout se passait alors que Fernandes laissait s'envoler le ballon des 25 mètres, ce qui amenait Johnsson à pousser le ballon en l'air alors qu'il se déplaçait dans tous les sens en direction du but.

Alors que l'horloge tourne, Martial s'élance dans une de ses spécialités de curling, mais Johnsson la récupère d'une main puissante. Le Français s'est ensuite frayé un chemin à travers la défense de Copenhague dans le temps additionnel et semblait avoir la possibilité de tirer et de gagner pour United, mais Victor Nelsson a réussi à placer un superbe tacle au moment crucial et nous sommes donc allés en prolongation.

.
Ole donne des directives aux joueurs.

Mata a remplacé Greenwood en prolongation et cela s'est avéré être un coup de maître puisqu'il a créé une foule d'ouvertures pour les Red Devils presque immédiatement. Il a d'abord participé à un mouvement qui a vu Martial frappé à bout portant dans un angle serré. Johnsson a ensuite bien réagit après que l'attaquant se soit faufilé dans le but suite à un autre mouvement impliquant Mata. Quelques secondes plus tard, l'Espagnol se retourne dans la surface et centre pour Martial qui est victime d'une faute d'Andreas Bjelland. L'arbitre a indiqué le point de penalty et Fernandes a brillamment converti.

Martial et Mata sont à nouveau retrouvés peu après, Martial rendant la pareille au remplaçant par une belle talonnade, mais le tir de Mata est bloqué. Le jeune homme de 32 ans voit alors le but se refaire à la 103e minute, mais il ne parvient pas à contenir son effort.

Dès la fin de la première moitié de la prolongation, Johnsson est en pleine forme dans le but de Copenhague, puisqu'il fait un arrêt splendide sur un tir de Fernandes au curling. Le stoppeur a ensuite mis un pied dehors pour bloquer d'une manière ou d'une autre le tir de Mata dans la surface, avant que Lindelof n'envoie le rebond contre le poteau et ne passe à côté.

Après la reprise, les Danois ont donné tout ce qu'ils avaient et United devait bien défendre, ce que nous avons fait. Il y a eu quelques moments de nervosité lorsque nous sommes entrés dans les dernières secondes, mais les Reds ont tenu bon et ont scellé une place dans le dernier carré.

.
Une entrée en jeu crucial de la part de Juan Mata.

DÉTAILS DU MATCH

United : Romero ; Wan-Bissaka, Bailly (Lindelof 70), Maguire (c), Williams ; Pogba, Fred (Matic 70) ; Greenwood (Mata 91), Fernandes, Rashford (Lingard 113) ; Martial (McTominay 120).

Remplaçants non utilisés : De Gea, Fosu-Mensah, Mengi, Pereira, Chong, James, Ighalo.

But : Fernandes (95)

Cartons
: Maguire, Bailly

FC Copenhague
: Johnsson ; Varela (Bartolec 105), Nelsson, Bjelland, Boilesen (Bengtsson 15) ; Pep Biel (Oviedo 57), Stage (Mudražija 105), Zeca ; Daramy (Kaufmann 57), Wind, Falk (Bøving 111).

Remplaçants non utilisés : Andersen (GK), Grytebust (GK), Papagiannopoulos, Hjælmhof. 

Cartons : Kaufmann, Stage, Zeca

Recommandé: