Ole

Ole : "On ne peut pas espérer que des comeback"

Le manager de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, a fait part de sa réaction suite à notre élimination en Ligue des Champions.

Nous avons abordé ce match crucial contre le RB Leipzig, qui devait nous permettre d'accéder aux huitièmes de finale, mais une défaite 3-2 a permis aux Allemands de se qualifier.

Il a également évoqué nos autres résultats qui nous ont coûté une place au tour suivant et a fait part de ses réflexions sur le fait d'avoir à nouveau encaissé le premier but.
RB
Les Reds se sont inclinés 3-2 face au RB Leipzig, arrivant ainsi à la 3e place du groupe.
PROCHE D'UN AUTRE COMEBACK

“C'est serré à la fin, mais vous ne pouvez pas vous attendre à passer quand vous avez trois buts de retard contre une bonne équipe comme Leipzig. Je ne peux pas blâmer le caractère, l'effort et la pression que nous avons mis sur eux en deuxième mi-temps, où nous avons presque mérité de faire mieux. Mais on ne peut pas donner à une équipe une avance de trois buts et s'attendre à revenir. C'était trop tard et nous étions malchanceux vers la fin.”


PRENDRE DU RETARD UNE NOUVELLE FOIS

“Oui, nous avons bien commencé les matchs et bien joué, mais nous avons concédé le premier et le deuxième but à chaque fois. Aujourd'hui, nous avons commencé trop passivement. Pas assez agressifs dans la finition des centres ou des ballons croisés et, bien sûr, c'est une chose à laquelle nous nous sommes préparés. Nous savions qu'ils allaient mettre plein de centres dans la surface et nous ne sommes pas parvenus à les gérer.”
REVENIR TROP TARD DANS LE MATCH

“Aujourd'hui, nous ne sommes pas revenus dans le match avant d'avoir marqué le deuxième but ; tout à coup, nous avons recommencé à jouer. Nous avons eu notre chance à 1-0, Mason [Greenwood] a eu une bonne occasion, mais après 2-0 nous avons commencé à jouer. La deuxième mi-temps a été plus ou moins à sens unique et la seule occasion qu'ils ont eue, ils ont réussi à marquer. Donc 3-0 c'est toujours difficile, mais ils ont donné tout ce qu'ils avaient, un très bon caractère et des efforts. Je ne peux blâmer personne car nous étions proches d'obtenir le troisième but et cela aurait été un exploit contre une équipe comme Leipzig.”


NE JAMAIS ABANDONNER

“Toujours. Avec ces joueurs, toujours. Ces joueurs n'abandonnent jamais. Il est facile de laisser tomber la tête et d'abandonner, mais ceux-là ne le font pas. A la fin, quand Paul a effectué son centre, j'ai cru que c'était un but contre son camp ou que Harry [Maguire] ou Donny [van de Beek] avait réussi. Presque, mais pas assez bien.”
Ole
Le patron de United reste pragmatique face à un échec en Ligue des Champions.
LA DÉFAITE À ISTANBUL NOUS A COÛTÉ

“Oui, certainement. Le match à l'extérieur, cette défaite ; c'est là que vous regardez les points manqués. Ce sont les points qui nous ont coûté l'accès au prochain tour, ou à la phase éliminatoire, sans aucun doute.”


ELIMINATION

“Bien sûr, vous ne pouvez pas dire que nous étions assez bons, nous n'étions pas assez bons, dans un groupe difficile bien sûr. Nous avons très bien commencé, dans ce groupe, et évidemment le grand tournant ou la grande défaite pour nous, c'est le déplacement à Istanbul. C'est celui où vous regardez en arrière et pensez que c'est là que nous avons perdu les points que nous aurions dû avoir. Aujourd'hui, nous étions proches, mais nous savions que nous devions défendre sur des centres, nous savions que nous devions défendre des balles dans la surface et nous ne pouvions tout simplement pas les dégager.”