.

Histoires de transfert : Ole Gunnar Solskjaer

Ole Gunnar Solskjaer a peut-être marqué le but le plus important de l'histoire de Manchester United - et a fini par diriger le club - mais le Norvégien admet qu'il n'aurait peut-être jamais rejoint le club si ce n'était pour une rencontre fortuite.

En exclusivité pour UTD Podcast, le manager a revécu l'histoire de sa signature et nous a dit qu'un transfert aux Wolves aurait pu être envisagé si l'entraîneur du club Jim Ryan n'avait pas été aussi rapide d'esprit.
 
“J'avais bien joué pour la Norvège dans un match où Jim Ryan regardait Ronny Johnsen”, se souvient Solskjaer. “J'ai marqué deux bons buts. Mark McGhee était assis à côté de lui. Alors Jim Ryan a demandé à Mark McGhee : ”Que cherchez-vous ?“ Il avait besoin d'un attaquant, car il était manager à Wolverhampton à l'époque.”
 
“Donc après avoir marqué ces deux buts - et avec Mark McGhee à côté de lui [et] à la recherche d'un attaquant - Jimmy a immédiatement réagit : 'J'ai trouvé quelqu'un, nous devons être rapides. Je pense que quelqu'un d'autre pourrait s'intéresser à lui”. Et c'est tout.

.
Ole a signé pour United à l'été 1996, aux côtés de Raimond van der Gouw, Jordi Cruyff, Ronny Johnsen et Karel Poborsky.

Le jeune homme de 23 ans était peut-être peu connu des amateurs de football anglais à l'époque, mais United était loin d'être son seul prétendant.
 
“Liverpool et le Bayern Munich ? Oui, [et] Cagliari, le PSV et quelques autres équipes. Mais je ne changerais pas l'histoire. Il n'y avait qu'un seul choix. C'était fantastique quand l'appel est arrivé.” 

“Les propriétaires de Molde m'ont demandé de venir au bureau. Nous avons cette offre, ça vous plaît ? Oui, d'accord. Ils allaient partir en vacances les deux jours suivants. Martin Edwards allait aussi partir en vacances, alors nous avons dû venir le lendemain. Leur jet privé était en panne pour une raison quelconque, alors ils ont réservé et loué un autre jet privé juste pour me faire venir.”

Une première rencontre intimidante avec Alex Ferguson a suivi, ainsi qu'un repas de fish and chips et une discussion avec un guide touristique du stade.
 
“J'étais nerveux [avant de rencontrer Ferguson], parce que tu as peur de dire quelque chose de stupide et qu'il ait une mauvaise première impression. Je savais qu'il ne m'avait pas vu jouer un match, donc c'était une réunion importante pour moi.” 
 
“C'était juste moi. Nous avons pris un fish and chips à Old Trafford, dans le restaurant là-bas, et c'était peut-être une demi-heure ou 45 minutes. Il a dit : ”tu seras dans l'équipe réserve les six premiers mois, puis après Noël, nous pourrons peut-être t'intégrer dans l'équipe première.
 
Ils étaient en train de négocier l'accord à Old Trafford, et ils me faisaient visiter. Le guide m'a juste demandé [pourquoi j'étais ici] et j'ai dit : “Je suis ici pour signer un contrat” !  Il m'a même donné son stylo pour que je signe le contrat ! C'était un moment de fierté pour lui aussi, je pense.

.
Solskjaer célèbre avec Eric Cantona après avoir marqué quelques minutes après être entré en jeu pour ses débuts contre Blackburn.

Malgré la nervosité, Solskjaer a été un succès instantané à l'entraînement - au milieu de quelques légères côtes du reste de l'équipe première.
 
“Quand je suis arrivé, Nicky Butt est le premier que j'ai rencontré sur le parking. ”Enchanté“... et il m'a emmené aux vestiaires. On est nerveux, mais on se rend vite compte que ce sont des gars normaux, [qui sont] juste bons au football. Je pense qu'ils ont ri à mes dépens, parce que je dois être honnête, je n'avais pas l'air d'un joueur de Man United tout fait ! J'avais l'air jeune.”
 
“Je me suis senti chez moi tout de suite à l'entraînement. J'adore l'entraînement. J'ai marqué quelques buts à l'entraînement. J'ai joué ce premier match dans la réserve d'Oldham, à Boundark Park. J'ai marqué deux buts lors de ce match. L'équipe première a joué contre Everton, le grand Dunc [Duncan Ferguson] a marqué deux buts.” 
 
“J'ai écouté ça et Coley s'est malheureusement blessé, alors le match suivant, je suis remplaçant et je marque après six minutes ! Depuis, je pense que les fans ont apprécié la façon dont j'ai tout donné. Je n'étais pas le plus talentueux, ni le plus habile, mais je pouvais marquer des buts et je courais et je taclais.”

.
Ole a terminé sa première saison dans le football anglais avec 19 buts.

CE QU'ILS ONT DIT
 
The Sunday World : “Avec Karel Poborsky et Jordi Cruyff, le duo scandinave Ronny Johnsen et Ole Gunnar Sloksjar ont signé pour un montant combiné de 2,7 millions de livres, constituant ainsi l'équipe de flash continentals de Fergie”.
 
The Observer : “United ne se contente pas d'essayer une poignée d'espoirs de l'Euro à prix réduit, ils ont identifié des joueurs utiles et sont partis pour eux. L'un des moins connus, Ole Gunnar Solskjaer, de l'équipe norvégienne de Molde, pourrait même être la réponse à la pénurie de buts de United s'il continue à marquer des buts - 20 en 26 matches pour Molde - ce qui lui a valu une sélection nationale lors de sa première saison complète.”
 
Martin Edwards : “Solskjaer est un joueur d'avenir. Il n'a que 20 ans et il pourrait se révéler d'une valeur incroyable s'il se montre aussi bon que nous l'espérons.”

Vous pouvez écouter l'épisode complet de Solskjaer sur UTD Podcast dès maintenant, sur Deezer et sur toutes vos plateformes de podcast préférées

Recommandé: