Juan Mata lors du UTD Podcast

Juan Mata sur les différents managers qu'il a connu

Peu de joueurs dans le monde sont mieux placés que Juan Mata pour évaluer les différents managers sous lesquels ils ont travaillé.

Le meneur de jeu a été formé par certains des plus grands pendant son séjour à Valence, Chelsea et Manchester United, sans parler de l'équipe nationale espagnole, avec laquelle il a remporté la Coupe du monde en 2010.
Aujourd'hui, l'un des favoris des fans s'est ouvert sur chacun des patrons sous lesquels il a travaillé pendant son séjour à Manchester, dans le cadre d'une discussion exclusive avec UTD Podcast. Voici son verdict sur David Moyes, Louis van Gaal, Jose Mourinho et Ole Gunnar Solskjaer...
 
DAVID MOYES (2014)
 
“Je me sens toujours mal quand un manager doit partir, car cela signifie que vous ne faites pas ce qu'il faut ou que vous n'obtenez pas de résultats. Ce n'est donc pas un sentiment agréable. Alors malheureusement, il a dû partir. Mais bien sûr, je lui suis très reconnaissant.
”Ce dont je me souviens le plus de cette saison, c'est du dernier match. Ryan Giggs était notre manager intérimaire à l'époque, et nous faisions toujours le
“tour d'honneur”
. On dit
“merci”
et
“au revoir et à la saison prochaine”
Juan Mata signe avec United sous la direction de Moyes
David Moyes est le coach qui a ramené Mata en 2014 à United.
“J'avais très peur de cela, parce que nous étions septième, une position que Man United ne devrait jamais avoir, alors je me suis dit : nous allons faire signe et ils vont nous huer, ils vont nous insulter et ils vont être comme ils devraient être, parce que je comprends cela. Je viens d'Espagne et je sais que les choses peuvent devenir difficiles quand l'équipe ne joue pas bien.
 
”Vous savez, je ne voulais pas me tourner vers les gens au cas où, et j'étais gêné. Mais à mi-chemin, je me suis rendu compte qu'ils applaudissaient, qu'ils chantaient, qu'ils nous encourageaient, qu'ils disaient que ça n'avait pas d'importance, la saison prochaine, la saison prochaine. J'étais comme ça : c'est incroyable.
 
“Honnêtement, c'est incroyable d'avoir de tels fans derrière vous. Vous êtes septième dans le championnat avec Manchester United, après avoir été vainqueur l'année précédente avec Sir Alex Ferguson. Et ils ne perdent pas patience et disent : ”
Continuez, ça n'a pas d'importance
“. Ça m'a un peu ému, parce que je ne m'y attendais pas”
.
LOUIS VAN GAAL
 
“Il était effrayant ! Je vous le dis ! C'était un homme très gentil, très authentique. Très sensé. On ne s'y attendait pas, mais il est très sensible. Il pouvait même s'émouvoir et pleurer parfois quand il parlait de sujets importants qu'il trouvait avec les bonnes valeurs, ou le bon football... il s'émouvait. Mais je me souviens de la première rencontre que nous avons eue avec lui. C'était à Los Angeles. On faisait une tournée d'avant-saison. Le manager a dit : ”
Je veux vous rencontrer un par un dans cette salle après le dîner
“. J'étais d'accord.
”Tout le monde y est allé, peu importe. C'était mon tour. Alors j'arrive dans la salle et c'était lui avec Ryan Giggs, une bouteille de Rioja, du vin rouge, et trois verres. Il m'a dit :
“Tu veux prendre un verre ? Et j'ai répondu : ”
Non, non, ça va
“. Il m'a dit : ”
D'accord, je vais le prendre
“. Alors il a pris le verre et il a dit : ”
Dites-moi qui vous êtes ?
“ 'Je m'appelle Juan, j'ai 26 ans, je joue au football'. ”
Non, non, non. Dis-moi qui tu es en tant qu'homme. Tu as de la famille ? Que trouves-tu d'important dans la vie ?
“Je me souviens qu'il avait comme un papier, où il avait établi la tactique de l'équipe et cette année-là, il m'a dit : ”
Où penses-tu que tu seras le mieux ici ?
“ J'étais comme ”
ici
“ et il m'a dit ”
Non
“. ”
Ici ?
“ ”
Non.
Juan Mata et Louis van Gaal
Juan a eu des très bons souvenirs sous les commandes de Louis Van Gaal.
Nous nous étions donc entraînés pour cette pré-saison avec cinq joueurs en défense, deux [au milieu de terrain], un numéro 10, et il m'a mis dans ce numéro 10 et m'a dit :
“Tu vas jouer ici”
et j'étais comme
“Super”
. Je ne voulais pas me mettre moi-même ! Et à partir de ce moment, tu réalises : il peut avoir l'air effrayant en face à face, parce qu'il est direct. Mais après cela, c'est un homme très chaleureux et authentique. Ryan Giggs était là pour essayer de retenir son rire !
Il nous disait après les matchs :
“Essayez d'aller signer pour les fans. Ne montez pas dans vos voitures et ne partez pas. J'ai reçu ce matin une lettre d'une mère qui me remercie personnellement parce que toi, toi et toi l'autre jour êtes allés voir ses enfants quelque part”
.
 
“Il était donc plus qu'un simple entraîneur de football avec ses tactiques, c'était un grand Homme et j'ai beaucoup appris de lui dans ce sens. Nous avons aussi eu de bons moments : nous nous sommes qualifiés pour la Ligue des champions et nous avons gagné la FA Cup, ce qui était très important pour nous et pour lui.
”Il a prononcé un discours dans lequel il nous a remerciés d'avoir remporté le trophée et nous a dit combien il était heureux. Je ne pense pas qu'il savait s'il allait continuer ou non, donc ce n'était pas un véritable adieu. Mais c'était un discours plein d'émotion, et après cela, bien sûr, nous avons échangé, mais c'était triste de le voir partir. Surtout parce qu'il était un grand homme
“.
 
JOSE MOURINHO
 
”Je n'étais pas nerveux. J'avais l'impression que ces six mois à Chelsea où j'ai séjourné, je me disais :
“Allons-y, tu sais ? Je n'ai pas joué autant que je l'aurais voulu avec lui à Chelsea, mais vous savez le football change, et l'équipe de Chelsea est différente de celle de United.
Juan Mata, Jose Mourinho et Ander Herrera à l'entrainement
Mata et Mourinho lors d'une pause à l'entraînement.
“Tant de gens me demandaient : ”
Qu'avez-vous dit au début ? Je leur ai répondu :
“Je vais vous le dire, nous avons parlé de Manchester, d'un match que Barcelone avait joué il y a quelques jours et du football”
. C'était tout à fait normal et les relations entre nous étaient bonnes.
“Le respect est mutuel, et nous n'avons jamais eu de problème personnel. La situation était une situation de football. Il jouait d'une certaine manière qui ne correspondait peut-être pas parfaitement à mes qualités de joueur, et c'est tout. Cela arrive parfois dans le football.
”Mais ma mentalité était : d'accord, je vais essayer. Ma famille avait un peu peur. Les fans me disaient :
“Qu'est-ce que tu vas faire ?”
Mais j'avais clairement à l'esprit que j'allais rester et prouver que je peux jouer bien plus que ce que les gens pensent, et c'est ce que j'ai fait. Et c'est l'une des choses dont je suis très fier dans ma carrière : avoir pris cette décision, me tester et continuer à jouer, à la fin, la finale de la Carabao Cup, la finale de l'Europa League, et me sentir un joueur important dans l'équipe. C'est ce que je ressentais avec lui
“.
 
OLE GUNNAR SOLSKJAER
 
”Bien sûr, j'ai beaucoup entendu parler de lui en tant que joueur. A propos de ce but, à propos des nombreux buts. Nous avons donc eu une réunion entre nous, l'équipe, et ils ont dit :
“Écoutez, il est probable qu'Ole va venir. Il va s'occuper de l'équipe jusqu'à la fin de la saison. Il vient de Molde, en Norvège”
.
Juan s'entend parfaitement avec Ole, son quatrième manager sous les couleurs de United.
“Dès qu'il est entré, on pouvait voir la positivité. Vous pouviez voir l'ADN de Man United. Il connaissait tous le monde, il se sentait comme un vrai fan de United, et il était heureux, souriant et plein d'énergie. Jusqu'à aujourd'hui. Donc nous restons avec lui, et je pense que c'est un bon signe que les choses se passent bien.
”Je me sens jeune, honnêtement, dans mon corps et dans mon esprit, mais évidemment je joue en club, dans le football anglais et professionnellement depuis 12-13 ans maintenant, et cela me donne de l'expérience pour - surtout dans les situations difficiles - me comporter d'une certaine manière ou donner des conseils aux jeunes, et je pense qu'il apprécie cela aussi.
“En tant que joueur, je donne ce que je peux sur le terrain, mais je fais aussi de mon mieux pour les nouveaux joueurs qui arrivent, comme Bruno [Fernandes] et Odion [Ighalo], pour les jeunes qui sortent de l'académie comme Brandon [Williams], Chongy [Tahith Chong], Angel [Gomes] et Jimmy [Garner]”.

Écoutez le reste de l'interview, ainsi que les précédents épisodes du UTD Podcast, via le site web de Manchester United, l'application et toutes vos plateformes de podcast préférées.

Le podcast complet est à retrouver sur Deezer.

Recommandé: