Liste des filtres

Biographie

Marcos Rojo est un défenseur argentin agressif et accompli, solide physiquement, et qui a su se faire une place dans le cœur des fans à Old Trafford.

Rojo, dont le nom signifie "rouge" en espagnol, est le quatrième Argentin à rejoindre United, après Gabriel Heinze, Carlos Tévez et Juan Sebastian Veron, un autre ancien pensionnaire de l'Estudiantes. Le Sud-Américain aime autant les tacles que les tatouages, avec les mots "fierté" et "gloire" inscrits sur ses cuisses en signe d'avertissement pour les attaquants adverses.

La blessure contractée en 2016/17 le tint à l'écart durant une grande partie de la saison suivante, même s'il revint sur les terrains à la mi-saison. Mais il connut une nouvelle blessure en fin d'exercice. Il ne compte que quelques matches en 2017/18.

En 2016/17, Rojo a réussi la plus belle de ses trois premières années au club mais a malheureusement dû terminer la saison cinq semaines plus tôt que prévu à la suite d’une blessure au ligament du genou. Le poste de défenseur central était disponible en début de saison ; Marcos a saisi sa chance et a contribué à faire de l’arrière mancunien l’un des plus efficaces de la ligue.

Auteur de tacles féroces et de belles envolées, Rojo est devenu l’un des piliers d’un collectif vainqueur de la League Cup et de l’Europa League. Son prochain objectif : retrouver une bonne forme physique et reprendre sa place sur le terrain.

Malheureusement, sa première saison à Manchester United a été celle des blessures (dont une luxation de l'épaule dans le derby contre Manchester City), et il n'a disputé que 26 matches toutes compétitions confondues. Il a marqué un but lors du 3-0 face à Cambridge United en FA Cup.

La deuxième saison de Rojo au sein d’United a malheureusement été ternie par une nouvelle blessure à l’épaule et quelques autres petits problèmes de santé ; il n’en a pas moins fait 28 apparitions sous le maillot rouge cette saison et a pu porter sa première médaille, après la victoire contre Crystal Palace à Wembley, en FA Cup.

Le défenseur polyvalent a merveilleusement fini la saison en représentant son pays lors de la Copa America, organisée aux États-Unis. Malheureusement, ses coéquipiers et lui-même auront finalement consenti une défaite aux tirs au but lors de la finale contre le Chili – défaite assez similaire à celle de 2015.

Le défenseur sud-américain, très coté, a brillé à la Coupe du Monde 2014, où il a disputé six des sept matches de l'Argentine, manquant la demi-finale contre la Belgique en raison d'une suspension.

Rojo a également ouvert son compteur international lors du succès 3-2 sur le Nigeria en phase de groupes. Rojo a tellement impressionné au Brésil que les experts chargés de l'indice Castrol l'ont sélectionné parmi l'équipe-type officielle de la Coupe du Monde avec une note de 9,5 sur 10.

Le sélectionneur de l'Argentine Alessandro Sabella avait déjà travaillé avec Rojo au sein du club Estudiantes, remportant la Copa Libertadores en 2009 et le tournoi d'ouverture argentin en 2010.

Rojo a ensuite franchi l'Atlantique en direction du Spartak Moscou, l'ancien club de Nemanja Vidic. Une expérience mitigée qui ne l'a pas empêché de se mettre en valeur avec l'Argentine en Copa America.

Transféré au Sporting Lisbonne à l'été 2012 pour une somme de 3,5 millions d'euros, Rojo a atteint les sommets en 2013/14 pour aider son club à terminer deuxième du championnat portugais derrière Benfica.

Régulièrement aligné au poste d'arrière gauche avec l'Albiceleste, Rojo a souvent été positionné en charnière centrale au Sporting. Il semble donc remplir toutes les conditions pour évoluer au sein d'une défense à trois prisée par Louis van Gaal dans le cadre du 3-5-2.

Masquer About Marcos Rojo
  • Poste

    Défenseur

  • Pays

    Argentine

  • Date de naissance

  • Arrivée

  • 1er match avec United

    contre QPR (D)

Je veux écrire l'histoire ici et gagner beaucoup de titres.

Dernières actus

Vus dans les tribunes Article

Carrick, Jones et Rojo étaient dans les travées pour soutenir leurs camarades.

Varela encensé par ses coéquipiers Article

Marcos Rojo et Juan Mata pensent que Guillermo Varela mérite des éloges après ses récentes prestations.

Trois stars de United à la Copa América Article

Découvrez les dates des matches que vont disputer Valencia, Rojo et Romero lors du tournoi en Amérique du Sud.

Nos vainqueurs de la Copa América Article

Connaissez-vous les 3 joueurs vainqueurs de la Copa América lorsqu'ils évoluaient au club ?

Positif pour quatre Red Devils Article

Louis van Gaal a confirmé que Phil Jones, Marcos Rojo, Luke Shaw et Antonio Valencia font des progrès.

Infirmerie : bilan mitigé Article

Louis van Gaal a révélé de nouvelles blessures à MUTV mais Rojo et Valencia voient "le bout du tunnel".

Des nouvelles des blessés Article

Louis van Gaal donne des nouvelles de David De Gea, Marcos Rojo et Antonio Valencia.

Rojo : Pas surpris par les jeunes Article

Marcos Rojo affirme que les jeunes de MU n'ont pas surpris les joueurs plus expérimentés par leur qualité et leur maturité.

Di Maria dispo, Rojo en stand-by Article

Louis van Gaal confirme que Marcos Rojo essaie d'obtenir un permis de travail à Madrid.

"Rojo attend son permis" Article

Louis van Gaal déclare que Marcos Rojo attend toujours son permis de travail.

Rojo : "Un grand honneur" Article

Marcos Rojo est ravi de rejoindre "le plus grand club du monde".

Rojo indispo, RvP de retour Article

Marcos Rojo n'a pas reçu son permis de travail, mais Van Persie est disponible pour Sunderland.

Plus d'infos