Ole

Ole : "L'équipe est meilleure de jour en jour"

Ce soir, si Manchester United gagne à Burnley, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer deviendront leaders de la Premier League, avant un match très important à Anfield, contre Liverpool, un des concurrents directs pour le titre final. Ole Gunnar Solskjaer s'est exprimé là-dessus et sur d'autres situations qui font l'actualité du club...

Les échéances de cette semaine pour Manchester United sont attendues de tous. Tout d'abord, parce que les Red Devils peuvent s'emparer ce soir de la première place au classement de la Premier League, s'ils disposent de Burnley à Turf Moor. Puis, parce que les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer peuvent confirmer cette première place, dimanche, contre Liverpool, à Anfield.

Le boss est revenu sur tout ça, lors d'un entretien avec le journaliste de MUTV Stewart Gardner...

Pouvez-vous nous en dire plus sur la situation de Bailly, touché contre Watford, ce week-end ?
“Il s'est entraîné sur le terrain, il n'a pas tout fait mais il a effectué un entraînement léger et, heureusement, il n'y avait pas de commotion à signaler. Ce n'était rien de plus qu'un dur contact avec le genou de Dean. Donc, c'est plutôt positif.”

Les trois joueurs absents lors du dernier match - Pogba, Lindelof et Shaw - semblent être sur le retour également ?
“Oui, Luke et Victor se sont tous deux entraînés pleinement et Paul était avec nous également. Il n'a pas tout fait mais il est plus ou moins prêt.”

La Premier League regorge de challenges, mais Burnley, lors d'une froide nuit en ce mardi, et probablement une venteuse nuit aussi... Comment approchez-vous ce match ?
“C'est un challenge compliqué et c'est ça, la Premier League. SI tu veux connaître le succès, il faut être mentalement prêt et gagner le droit de jouer parce qu'ils sont l'une des équipes les mieux organisées du championnat. Ils ont beaucoup de forces que d'autres équipes n'ont pas. Dans un sens, ces matchs-là ont un impact sur le moral et l'état d'esprit de notre équipe, parce que si on réussit à gagner ce genre de matchs, ça permet de construire des bases solides, très solides même, pour plus tard.”

Je sais qu'ils peuvent inquiéter autrement que sur des coups de pied arrêtés mais comment approchez-vous ces coups de pied arrêtés, justement ?
“Eh bien, vous savez, il y a Barnes, Wood ou encore Rodriguez, et avec la qualité de transmission de Westwood, McNeil, Robbie Brady - qu'on connaît bien - ou encore Gudmundsson... Mais on a aussi étudié leurs transmissions et leurs centres dans le jeu. Ils ont une équipe physiquement très forte et il n'y a pas beaucoup d'équipes qui ont un partenariat tel d'attaquants qui dure depuis si longtemps. Ils se connaissent par coeur. Je suis même sur qu'ils savent ce que chacun mange pour le petit-déjeuner, chez leurs avant-centres.”

Comprenez-vous que les fans puissent être excités à l'idée de pouvoir s'emparer de la première place ce soir ?
“Cette saison est vue différemment par les fans que par les joueurs. J'ai été un joueur moi-même, j'ai été un fan moi-même, je suis maintenant un manager, et ce sont vraiment des états d'esprit différents à aborder. Les fans, bien évidemment, ont toute la légitimité d'être excités à cette idée. Mais, au cours de ma carrière de joueur, je n'arrive pas à me rappeler d'un seul classement au mois de janvier, sur toutes les saisons jouées. Je ne peux pas vous dire à quelle place on était le 1er janvier en 2002, ou bien en 1998, ou n'importe quand d'ailleurs. Donc ce n'est vraiment pas pertinent à ce moment. Il faut juste qu'on se concentre sur le développement constant de l'équipe et notre manière de jouer, notre mentalité. Il faut qu'on soit prêt pour chaque match.”

Après 17 matchs, la saison dernière, United était à 25 points. Cette saison, en 17 matchs également, on en est à 36 points. Ça montre qu'il y a eu une progression...
“Je sens que l'équipe s'améliore de jour en jour, tout le temps. On est meilleurs et plus forts mentalement, on se connaît mieux les uns les autres. L'équipe s'améliore et se donne à fond dans les matchs serrés, et on finit par gagner ces matchs serrés. Ça a été important pour nous, cette mentalité, ces points supplémentaires acquis sur le finish, comme contre Southampton à l'extérieur, ou contre Brighton à l'extérieur, ou encore contre les Wolves à domicile. C'est important d'inscrire le but gagnant en toute fin de match. Tous ces points ont été très bons à prendre, donc on progresse et on s'améliore, oui.”