.

Résumé : LASK 0 United 5

Des buts d'Ighalo, Daniel James, Juan Mata, Mason Greenwood et Andreas Pereira permettent à Manchester United de s'imposer 5-à au match aller des huitièmes de finale contre LASK.

Soirée tout aussi mémorable qu'étrange avec ce match à huit clos. Les Reds ont commencé brillamment le match et, après avoir frôlé le but à plusieurs reprises, l'impasse a été débloquée par une finition sublime d'Odion Ighalo juste avant la demi-heure de jeu. James a ajouté un second but après la pause, avant que Juan Mata et les remplaçants Mason Greenwood et Andreas Pereira ne frappent à nouveau, ce qui ne manquera pas de donner la victoire aux Reds.

L'atmosphère était bizarre pendant le premier quart d'heure du match et United était aux commandes dès le début. LASK a tenu bon au début, mais ils ont été soulagés de voir Mata manquer une bonne occasion lorsque le ballon lui est tombé dessus dans la surface à la 18e minute. Le jeu se poursuit avec un joli centre de Luke Shaw qui revient dans la surface et qu'Alexander Schlager dégage, mais seulement dans la trajectoire de Mata, dont le tir est dévié de justesse.

Schlager est de nouveau sollicité deux minutes plus tard, quand Ighalo apparaît à l'entrée de la surface, mais sa frappe à ras de terre est captée par le gardien de LASK.

James est ensuite passé tout près de marquer après avoir été bien trouvé par Mata, il enroule sa frappe qui sera repoussé par Schlager. Sur le corner qui s'ensuit, la tête de Bailly passe à côté du but, alors que United continue de mettre la pression.

Cette pression se fait sentir dès la 28e minute. Une belle course de l'impressionnant Bruno Fernandes lui permet de trouver Ighalo à l'entrée de la surface et, après trois brillantes touches des deux pieds pour contrôler le ballon et se créer des espaces, le Nigérian tire une superbe demi-volée qui s'écrase sur la barre transversale.

LASK n'avait pas beaucoup avancé jusque-là, mais il a failli égaliser sur un centre de la droite dévié vers Dominik Frieser. Il tire à bout portant, mais Bailly plonge pour faire un superbe blocage devant Romero.

Harry Maguire a l'occasion de doubler l'avantage à l'approche de la mi-temps, il reprend de la tête un corner de Fernandes qui finira hors cadre.
.
LASK a profité d'une petite période de possession au début de la deuxième période, mais les hommes de Solskjaer n'ont pas tardé à reprendre le contrôle du match. Après que Mata ait dévissé sa frappe et que McTominay ait vu une frappe à ras de terre arrêtée par Schlager, James, lancé par Ighalo, s'est infiltré dans la surface de réparation pour marquer le deuxième but à la 58e minute grâce à une belle course. C'était son premier but pour United depuis le mois d'août et cela signifiait beaucoup pour lui.

Quatre minutes plus tard, Ighalo a eu la malchance de ne pas inscrire le troisième but de United dans la soirée. Fernandes, toujours aussi impressionnant, envoie le ballon intelligemment à Ighalo, qui fait preuve d'une grande force pour repousser deux défenseurs avant d'envoyer sa frappe à l'extérieur du poteau.
.
Les Autrichiens ont continué à se battre, mais ils ont eu du mal à créer, à part une bonne ouverture à la 70e minute pour Peter Michorl, mais le milieu de terrain autrichien n'a pu faire feu qu'après avoir réussi à créer l'ouverture en trompant Bailly.

United nous a offert une fin de match mémorable lorsque Mata et les remplaçants Greenwood et Pereira ont tous ajouté leur nom à la feuille de match. Après avoir récupéré le ballon sur la ligne de touche, Mata a trouvé Fred au milieu de terrain, qui a ensuite renvoyé à l'Espagnol une sublime passe qui a coupé la défense, et il a terminé avec aplomb.

Chong a ensuite lancé Greenwood sur la gauche qui déclenche une superbe frappe qui rebondit sur les deux poteaux pour son cinquième but dans la compétition. Pereira a ajouté la cerise sur le gâteau, en tirant de 25 mètres et Schlager a laissé le ballon lui échapper.

Les Reds rentrent maintenant à Old Trafford avec cinq buts d'avance sur leur adversaire avant le match du week-end, Tottenham.
DÉTAILS DU MATCH

LASK : Schlager ; Ramsebner, Trauner (C), Ranftl ; Reiter, Holland (Haudum 76), Michorl, Renner ; Tetteh (Raguz 61), Klauss, Frieser (Balic 71).

Remplaçants non utilisés : Gebauer, Muller, Wostry, Sabitzer. 

Cartons : Trauner, Klauss, Ramsebner, Reiter.

United : Romero, Williams, Bailly, Maguire (c), Shaw, Fred, McTominay, Mata, Fernandes (Andreas 78), James (Chong 71), Ighalo (Greenwood 85).

Remplaçants non utilisés : De Gea, Lindelof, Tuanzebe, Matic.

Buts : Ighalo 28, James 58, Mata 82, Greenwood 90+1, Andreas 90+3

Cartons : Shaw

Recommandé:

Mots-clés liés