click to go to homepage
Arsene Wenger and Jose Mourinho

Le respect de Mourinho pour Wenger

José Mourinho a évoqué son respect pour Arsène Wenger et espère que son vieil adversaire continuera à œuvrer dans le monde du football après son départ d'Arsenal en fin de saison.

Arsène Wenger a annoncé vendredi qu'il quitterait les Gunners après 22 ans de bons et loyaux services au terme de l'exercice 2017/18, suscitant une pluie d'hommages de la part de ses confrères.

Mourinho a réagi à cette annonce au début de la conférence de presse de Manchester United en vue de la demi-finale d'Emirates FA Cup contre Tottenham Hotspur.

“Je souhaite toujours le meilleur à mes adversaires”, a déclaré Mourinho. “S'il est heureux de sa décision et qu'il aborde ce nouveau chapitre de sa vie avec enthousiasme, je suis heureux pour lui. S'il est triste, je suis triste aussi.


Arsene Wenge
La première confrontation entre José Mourinho et Arsène Wenger remonte à la saison 2004/05

“Arsenal a été pendant de nombreuses années le principal rival de Manchester United sous l'ère de Sir Alex. Et il ne fait aucun doute pour moi que le club saura manifester à M. Wenger le respect qu'il mérite.

”Et je pèse mes mots: trois titres en Premier League, sept FA Cups, sans oublier son travail au Japon, en France, ce qu'il a apporté au football français et tout ce qu'il a donné à Arsenal, même durant les saisons sans titres, la période de transition du club d'un stade à l'autre, bref, tout ce qu'il a fait.

“Une fois de plus, s'il est heureux de cette décision, je le suis aussi et j'espère qu'il ne disparaîtra pas de la scène footballistique.”

Mourinho, qui a eu des mots houleux avec Arsène Wenger à plusieurs reprises durant ses mandats à Chelsea et United, a donné une réponse passionnée lorsqu'on lui a demandé s'il avait le moindre regret quant à ces escarmouches.

“Il n'y a rien à regretter”, a répondu Mourinho. Je pense que cette question est typique d'un observateur extérieur. Vous n'étiez ni manager, ni joueur, vous ne savez pas à quel point nous nous respectons, même si parfois cela ne saute pas aux yeux.

“Les joueurs qui prennent des cartons jaunes ou rouges durant leur carrière pour de mauvais gestes, de mauvais comportements, de mauvaises paroles, et bien cela arrive aussi aux coachs. En réalité, ceux qui ont le plus de respect sont peut-être ceux qui ont ce genre d'anicroches.

”Le pouvoir, la qualité et l'ambition de deux êtres se confrontent, mais au bout du compte, il s'agit de personnes du même milieu, des gens qui se respectent mutuellement et qui respectent leur carrière, alors il n'y a pas de regret à avoir.

“Ce qui compte pour moi, c'est la façon dont je respecte la personne, le professionnel et sa carrière. Comme je le dis toujours, certains ont la mémoire courte, mais ce n'est pas le cas des vrais professionnels du football et ce n'est pas mon cas.”