Angel Gomes, Tahith Chong, Mason Greenwood James Garner

Rashford note les jeunes

Pur produit de l'Academy, Marcus Rashford voit arriver la nouvelle génération de joueurs formés au club en équipe première. Il nous donne son avis sur ses jeunes coéquipiers.

Passer de l'Academy à l'équipe première, Marcus Rashford connaît. Plutôt bien même, puisque l'Anglais avait, pour ses deux premiers matches en pro avec les Red Devils, inscrit deux doublés, contre le FC Midtjylland puis, trois jours plus tard, Arsenal.

Dans la dernière édition de notre programme de match, United Review, l'international anglais nous donne son avis sur cinq jeunes Red Devils prêts à percer au plus haut niveau...

TAHITH CHONG

“Chongy est un joueur 'frisson' quand il a le ballon. Il faut le laisser s'exprimer sur le terrain, car je l'ai vu faire beaucoup de mal aux défenses avec les U18. On a vu pendant la préparation, contre l'Inter par exemple, ce qu'il pouvait faire au haut niveau.”

Chris Smalling, Marcus Rashford, Tahith Chong et Mason Greenwood celebrate Man United's win over PSG.
Chris Smalling, Marcus Rashford, Tahith Chong et Mason Greenwood lors de notre victoire au Parc des Princes en mars.

JAMES GARNER

“Jimmy est très mature pour son âge. Quand j'ai commencé avec l'équipe première, à son âge, ce n'était pas mon cas sur le terrain. C'est un très bon joueur et j'espère qu'il va intégrer l'équipe.”

ANGEL GOMES

“Angel est parmi les meilleurs joueurs de sa catégorie d'âge depuis longtemps à l'Academy. Son intégration avec l'équipe première prend peut-être un peu plus de temps, il est plus petit que tous ses adversaires sur le terrain, mais il est très intelligent et j'espère qu'il va avoir du temps de jeu pour continuer de progresser.”

MASON GREENWOOD

“Mason est un joueur très posé. Il aime jouer au football, tout simplement. C'est le genre de joueurs à qui vous n'avez pas forcément besoin de donner beaucoup d'informations. Quelques consignes, et il s'occupe du reste en jouant sa partition.”

AXEL TUANZEBE

“Je ne suis pas surpris de voir ses progrès. J'ai joué avec lui chez les jeunes, et je me souviens qu'il était le plus compliqué à affronter quand on avait 16, 17 ans.”

Recommandé: