JJames Rodriguez battles with Bruno Fernandes and Scott McTominay

United 3-3 Everton

Manchester United recevait Everton ce soir, à l’occasion d’un match de Premier League sensationnel, dans lequel les deux équipes ont su démontrer leur qualité et leur force de caractère. Les hommes de Solskjaer ont finalement été tenu en échec 3-3 à Old Trafford alors que les Reds cherchaient à retrouver la première place du championnat.

Manchester United espérait remporter la victoire pour rester dans la course au titre et revenir au niveau de leur voisin, Manchester City, toujours en tête de la Premier League.

Malgré une première période maitrisée et pleine de réussite, les Reds n’ont pas pu contenir l’avancée des Toffees qui ont su faire preuve de détermination et de pragmatisme pour revenir au score et égaliser à la toute fin de la partie. Le récit du match…

Bru
Un résultat décevant au terme d'une bataille acharnée entre les deux équipes.

PREMIÈRE PÉRIODE – LES REDS S’IMPOSENT CHEZ EUX

Les deux équipes sont en place alors que l’arbitre siffle le coup d’envoi de ce match qui s’annonce haut en couleur, à l’image des précédentes rencontres entre les hommes de Solskjaer et Ancelotti, cette saison.

C’est d’abord Everton qui semble malmener les Reds en s’invitant dans la moitié de terrain adverse. Solides défensivement et bien organisées, les hommes de Carlo Ancelotti montrent de belles choses en ce début de match, notamment à travers une bonne construction du jeu vers l’avant et des transitions efficaces au milieu de terrain.

Les Reds rentrent alors peu à peu dans leur match en mettant de l’intensité pour casser le rythme de l’adversaire avec un pressing efficace et des relances précises. Les premières occasions se font timides à l’image de cette tête de Pogba sur corner à la 20e minute et une frappe de Greenwood à la 22e qui envoi le ballon hors du cadre.

Il faudra attendre la 24e minute pour finalement ouvrir le score sur une tête de Cavani, parfaitement servi par Rashford au second poteau, qui va permettre à l’Uruguayen d’inscrire son 6e but de Premier League et le 3e face aux Toffees. 1-0 pour United.

Galvanisés par ce but, les hommes de Solskjaer appuient leur jeu offensif en multipliant les mouvements dans l’axe et sur les côtés pour se créer des actions dangereuses dans les trente derniers mètres. Le bon pressing maintenu par les Reds permettent de contenir l’avancée des Toffees qui peinent à enchainer les passes et garder le ballon.

Touché aux adducteurs, Paul Pogba se voit remplacé par Fred à la 38e minute. Pertinent dans ces interventions, c’est justement ce dernier qui, quelques minutes plus tard, passe tout près de doubler la mise. Servi par Rashford à l’entrée de la surface le milieu de terrain brésilien tente une frappe puissante qui ne donnera finalement rien.

Fort de leur bonne possession de balle et de leur récupération rapide, Manchester United perturbe l’organisation défensive d’Everton, ce qui n’échappe pas à notre numéro 18, Bruno Fernandes. Profitant de la passivité des Toffees, le portugais s’offre alors un super tir depuis les 25 mètres qui va finir dans les buts adverses sur une magnifique inspiration technique à la 45e minute. Olsen battu. 2-0 à la mi-temps pour United.

Ole
Les Reds devront attendre encore un peu pour retrouver la tête du classement.

DEUXIÈME PÉRIODE – LE DÉSARROI FACE AUX TOFFEES

De retour des vestiaires, les Reds passent tout près de prendre l'avantage deux minutes après la pause, lorsqu'une brillante combinaison entre Cavani et Luke Shaw se termine par un tir du latéral, brillamment repoussé par Olsen. Mais en un clin d'œil, la compétition semble s’inverser.

La réponse des Toffees est sans appel. La parade d'Olsen stimule l’offensive d’Everton et deux minutes plus tard, les Toffees marquent un but sur une contre-attaque éclair initiée par Tom Davies qui va lancer Dominic Calvert-Lewin, dont le centre maladroitement repoussé par De Gea, trouve Doucouré qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les buts. 2-1 pour United.

Revigoré, Everton ne perd pas son sang-froid. A la 52e minute, le buteur Doucouré devient passeur, permettant à James Rodriguez d’enchainer un contrôle et une frappe splendide pour  forcer l'égalisation. 2-2 donc.

Désemparé, les Reds se reprennent rapidement pour garder la dynamique et l’intensité de la première période. United semble certain de reprendre l'avantage à la 62e minute, lorsque Cavini glisse Rashford dans la surface qui manque malheureusement son duel face au gardien.

Seulement quelques minutes plus tard, à la 70e minute, Luke Shaw offre une passe décisive sur un super coup franc pour McTominay qui parvient à couper la trajectoire du ballon et le propulser dans les filets. 3-2 pour United.

Stimulé par le but, les Reds cherchent à plier le match. Après une période de danger pour Everton, Fernandes passe tout près de réaliser un doublé en enroulant une frappe juste au-dessus de la barre à la 76e minute tandis que Rashford n’est pas loin d'accroître le score quelques instants plus tard.

Malgré un coup franc intéressant à la 80e minute, notre milieu portugais ne parvient pas à réitérer l’exploit contre Liverpool. Le match semble lentement se terminer mais c’est sans compter sur l’intervention de Calvert-Lewin qui s’élance sur un dernier coup franc et parvient à tromper De Gea, pour finalement permettre aux Toffees d’égaliser à la toute fin du match. 3-3 score nul.

Manchester City reste donc à la première place du classement tandis que les hommes de Solskjaer devront se satisfaire d’un seul point face à une équipe d’Everton redoutable.