United celebrate Martial's winner

Résumé : Partizan 0 United 1

Le penalty d'Anthony Martial en fin de première période a permis à Manchester United de remporter sa première victoire à l'extérieur depuis mars.


Après que Brandon Williams soit tombé dans la surface de réparation, juste avant la mi-temps, Anthony Martial prend le gardien adverse, Vladimir Stojkovic à contre-pied pour mettre fin à une série de 11 matchs sans victoire à l’extérieur. Avec les prochains déplacements à Norwich Dimanche, Chelsea Mercredi et Bournemouth Samedi prochain, ces trois points sont importants et, espérons-le, un changement de dynamique pour United loin de chez lui.

 

C’était le premier match d’une double confrontation avec le Partizan qui comptait 4 points tout comme les Red Devils au coup d’envoi. C’était seulement la deuxième fois que l’équipe première de Manchester se déplaçait à Belgrade depuis que les Busby Babes avaient disputé leur dernier match ensemble ici avant cette nuit fatidique à Munich en 1958.  Plus tôt dans la journée, le vice-président Ed Woodward et les légendes du club Bryan Robson et Mickey Thomas ont déposé une couronne sur le cercle central en hommage à ceux qui ont tragiquement perdu la vie.

 

Une fois l’attention portée sur le match, Ole Gunnar Solskjaer a effectué de nombreux changements avant le match avec une première titularisation pour James Garner au milieu de terrain, Brandon Williams, aussi, a été titulariser tandis que Jesse Lingard et Anthony Martial était tous deux de retour dans le XI titulaire. L’entraîneur est resté avec trois défenseurs centraux, système qui avait très bien marché contre Liverpool, Phil Jones a débuté à la place de Victor Lindelof, qui est resté sur le banc. Harry Maguire, a lui hérité du brassard de capitaine pour la première fois depuis qu’il est arrivé à United.

Brandon Williams was excellent at full-back
Brandon Williams a obtenu un penalty en première mi-temps suite à un bon débordement.


L'équipe avait été prévenue que l’ambiance serait animée et hostile et on peut dire que les fans du Partizan ont su se faire entendre durant la première période. Les Serbes se sont montrés dangereux dès le début du match quand le coup franc de l’ancien mancunien Zoran Tosic a trouvé la tête du virevoltant Umar Sadiq. De l’autre côté, Juan Mata dépose un caviar sur coup de pied arrêté sur la tête de McTominay qui ne trouve pas le cadre et le ballon termine dans le petit filet.

 

Après un effort de McTominay suivant une bonne action construite par Jones, Lingard et Wan-Bissaka, Lingard voit sa frappe renvoyée par le poteau après une récupération de Wan-Bissaka à 20 mètres du but.

 

Alors que la mi-temps approche, le Partizan est en pression constante sur United,ce qui résulte en une frappe de Sadiq qui termine sur le poteau de Sergio Romero, quelques minutes plus tard, Takuma Asano prend la même trajectoire mais sa frappe termine largement dehors.

 

Ce sont les Red Devils qui termine la première mi-temps en tête, grâce à un Brandon Williams impressionnant. Le jeune ailier s’est lancé dans un débrodement côté gauche et dans la surface de réparation avant d’être taclé par Nemanja Miletic. L’arbitre indique le point de penalty et Martial ajuste le gardien sans trembler.


Les joueurs du Partizan sont revenus des vestiaires survoltés, United s’est reposé sur son bloc défensif. Bibras Natcho enroule son coup franc à la 47ème minute avant que l’arbitre conteste une main pour le Partizan après que Seydouba Soumah soit tombé suite à un contact avec Phil Jones. Les supporters et les joueurs serbes n’étaient pas d’accord avec cette décision mais elle semblait correcte.

 

Les hôtes continuent à mettre la pression, Soumah se tordait et tournait à l'entrée de la surface avant de voir sa frappe à ras de terre brillamment repoussée par Romero.

Ole Gunnar Solskjaer and Savo Milosevic
Ole et l'entraîneur du Partizan, ancien attaquant d'Aston Villa, s'étreignent avant le coup d'envoi.


Marcus Rashford et Daniel James font leur entrée à l’heure de jeu. A la place de Martial et Wan-Bissaka, faisant repasser l’équipe à une défense à quatre. Ce changement tactique semblait freiner temporairement la vague d'attaques du Partizan jusqu’à une course d’Asano à la 66ème minute qui a mené à une frappe de Natcho qui termine sur la main de McTominay dans la surface. Le milieu mancunien ne pouvait rien faire et l’arbitre fait signe de jouer. Il opta pour la même décison quelques secondes plus tard, quand le ballon arriva sur la main de Williams, ce qui n'a fait qu'agacer davantage les joueurs et les supporters adverses.

 

Romero a été solliciter sur une action, à sept minutes de la fin, quand Asano trouve le ballon de la tête sur un corner très bien tiré, mais le gardien mancunien fait encore un sauvetage. Plus tard, Natcho voit sa frappe raser le Poteau pendant que Rojo lui fermait l’angle.

 

Maguire a effectué une ultime sortie de dernière minute alors que les Red Devils ont tenu bon pour remporter une victoire qui les met seuls en tête du Groupe L avec sept points.

United defend in the penalty area
Les Red Devils doivent s'employer en défense face à une équipe du Partizan survoltée

Composition d’équipe

Partizan: Stojkovic, Miletic, Ostojic, S. Pavlovic, Urosevic, Natcho, Zdjelar, Tosic (F. Stevanovic 75), Soumah (L. Pavlovic 83), Asano (Ivanovic 93), Umar Sadiq.

Remplçants non utilisés : Vujacic, N. Stevanovic, Brezancic, Scekic.

Sanctionnés: Natcho, Miletic, Zdjelar.

United: Romero; Jones, Maguire (c), Rojo; Wan-Bissaka (James 60), McTominay, Garner (Andreas 81), Mata, Williams; Lingard, Martial (Rashford 60).

Remplçants non utilisés : Grant, Lindelof, Fred, Greenwood.

But: Martial 43 (pen)

Sanctionés: Jones.

Recommandé: