Marcus

United 1-0 Wolverhampton

Manchester United se sont imposés en toute fin de match ce soir, à Old Trafford, contre Wolverhampton. Grâce à cette victoire obtenue à l'arrachée face aux Wolves sur la plus petite des marges, les Red Devils prennent la deuxième place du classement de la Premier League, avec un match en retard. Le récit de la rencontre...

Juste avant le coup d’envoi de ce match contre Wolverhampton, programmé à l’occasion de la 16e journée de Premier League, les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer savent très bien qu’en cas de victoire, ils peuvent récupérer la seconde place au classement.

Alors, contre Wolverhampton, ce soir, à Old Trafford, l’objectif est clair : il faut gagner pour en plus bien finir cette année 2020 universellement bouleversée.

PREMIÈRE PÉRIODE

Dès le début du match, les Red Devils se font secouer par un bloc orange bien attentif et disposé…

À la 9e minute, Pedro Neto hérite du ballon à l’entrée de la surface mancunienne mais De Gea, qui va se révéler être l’homme de cette première période, capte tranquillement ce premier ballon offensif de la rencontre.

Juste après, à la 11e minute, Vitinha trouve un angle de fir et frappe à ras-de-terre mais sa tentative est axée trop au milieu et n’inquiète pas De Gea, qui se saisit calmement du cuir.

Deux minutes plus tard, les hommes de Nuno Espirito Santo continuent d’asséner les Red Devils, en témoigne ce tir lointain de Ruben Neves, sur lequel De Gea se détend bien afin de protéger sa lucarne gauche.

La première grosse occasion de ce match est pour les Wolves dans ce match et intervient à la 23e minute. Sur un coup-franc lointain, très bien tiré dans la boîte par Moutinho, Romain Saïss saute plus haut que tout le monde et sa tête, qui effleure les doigts de David De Gea, finit sur la barre mancunienne.

Quatre minutes plus tard, les Reds n’y sont toujours pas mais tente tout de même de profiter du peu d’espace qu’ils trouvent. Mais, malgré un bon centre de Matic, Cavani (titulaire ce soir aux dépens d’Anthony Martial) ne peut peut que frôler le ballon de la tête…

C’est à la 34e minute du match que survient la première occasion réelle pour United. Après un crochet suivi d’un magnifique centre, Greenwood trouve Bruno Fernandes, à bout portant et isolé au second poteau. Le créateur portugais reprend de volée instantanément mais son compatriote Rui Patricio, bien placé sur sa ligne, sauve son équipe.

Cinq minutes passent et De Gea se retrouve encore à devoir effectuer un arrêt de grande classe pour protéger ses cages, après cette reprise de Saïss sur corner.

Juste avant le retour des joueurs aux vestiaires, les joueurs d’Ole subissent une nouvelle frayeur mais évitent le but encaissé, grâce à un excellent retour signé Harry Maguire face à Neto dans la surface rouge.

SECONDE PÉRIODE

Au retour de la pause, un changement est à noter : Luke Shaw prend la place d’Alex Telles, côté United.

Peu de situations offensives sont à commenter dans les 25 premières minutes de cette seconde période…

Il faudra d’ailleurs patienter jusqu’la 70e minute de ce match pour assister à la première occasion de la deuxième mi-temps. Sur un corner mal repoussé par la défense des Wanderers, Cavani place le ballon aux fonds des filets mais est déclaré en position de hors-jeu.

Quinze minutes avant la fin du temps réglementaire, Bruno Fernandes change le jeu sur Paul Pogba, bien placé aux vingt-cinq mètres. L’international français contrôle et enchaîne d’une magnifique reprise mais son tir est arrêté par Patricio.

À la 79e minute, Marcus Rashford nous régale d’un contrôle splendide sur un ballon long envoyé dans la surface des Wolves. Le numéro 10 mancunien enchaîne et croise son tir, mais Romain Saïss, omniprésent dans ce match, le contre.

Deux minutes plus tard, Wolverhampton se réveille à son tour, par l’intermédiaire d’Aït-Nouri. Le latéral français s’échappe sur son côté avant de déclencher instinctivement au premier poteau. Mais De Gea, qui n’a pas baissé sa garde une seule seconde dans ce match, et s’évertue à nouveau à une parade exceptionnelle.

À la 85e, Bruno Fernandes contrôle et arme directement mais sa tentative lointaine est contrée par Coady.

Trois minutes avant la fin du temps additionnel, Martial slalome tout le monde dans la surface mais se voit reprendre le ballon in extremis sur son dernier geste par la pointe du pied de Saïss.

Et, à la 90+4’, la défense de Wolverhampton craque après ce sublime ballon long de Bruno Fernandes à destination de Marcus Rashford. L’attaquant anglais contrôle parfaitement à la limite de la ligne de corner, à droite dans la surface des Wolves, et revient rapidement sur son pied gauche, avant de fixer habilement les deux défenseurs face à lui. Saïss arrive vite et dévie le tir de Rashford au fond des filets de Patricio. 1-0 pour United. Score final.

Rashford
Classique victoire dans le "Fergie time", pour bien clore l'année 2020. Marcus Rashford peut bien célébrer son but inscrit dans les derniers instants, ce soir.

Le match se termine donc sur ce but de Rashford, bien servi par Bruno Fernandes, joueur le plus décisif du championnat anglais sur l’année 2020… 18 buts et 14 passes décisives pour Bruno Fernandes en 28 matchs de Premier League, depuis son arrivée au club (fin janvier 2020) !

Même si ce fut compliqué pour United ce soir, au final, le contrat est rempli, grâce notamment à un excellent De Gea et surtout au but dans le « Fergie time » de Marcus Rashford. Pour sa der de 2020, Manchester United, invaincu sur ses 9 derniers matchs en Premier League (7 victoires, 2 nuls) prend la deuxième place au classement, et ce avec un match en moins, qui plus est.

Prochain match : l’année prochaine !

LE MATCH EN BREF...

Score final : 1-0 pour United.

United : De Gea ; Wan-Bissaka, Bailly, Maguire (c.), Telles (remplacé par Shaw à la 46e) ; Matic, Pogba ; Greenwood (remplacé par Martial à la 64e), Fernandes (remplacé par McTominay à la 90+4e), Rashford ; Cavani.

Averti : Rashford.

Buteur : Rashford (90+4')

Wolverhampton : Patricio ; Hoever, Kilman, Saïss, Coady, Aït Nouri ; Moutinho, Neves, Vitinha (remplacé par Podence à la 54e) ; Traoré, Neto (remplacé par Fabio Silva à la 68e).

Averti : Patricio.

Mots-clés liés