Ole Gunnar Solskjaer.

Solskjaer réagit au tirage au sort d'Europa League

Ole Gunnar Solskjaer a tenu à calmer le jeu, après le tirage au sort d'Europa League.

En partant du principe qu'on se qualifie, les Reds affronteront Istanbul Basaksehir ou Copenhague en quart de finale.

Avec une grosse victoire 5-0 au match aller, la qualification est presque acquise et les Reds iront en Allemagne disputer le final 8.

Bien que le parcours de son équipe vers une éventuelle finale à Cologne le 21 août soit désormais bien tracé - United pourrait affronter l'Olympiakos, les Wolverhampton Wanderers, la Roma ou Séville en demi-finale - Solskjaer ne se laisse pas encore emporter par ses rêves de titre.

Ole: On ne va pas s'enflammerVidéo

“On ne va pas s'enflammer et on va plus se concentrer sur le match de lundi.”

“Pour l'instant on est concentré sur le championnat, mais bien sûr, quand on regarde les matchs à venir - nous pourrions jouer contre les Wolves, nous pourrions rencontrer Ashley [Young] et Romelu [Lukaku, tous deux de l'Inter].

J'espère que nous pourrons aller jusqu'en quart de finale mais, comme nous l'avons dit, il faut d'abord terminer le match de LASK.

Pogba: "Le foot m'a tellement manqué"Vidéo

Si United fait le travail contre les Autrichiens à Old Trafford début août, Solskjaer retrouvera des amis au prochain tour.

Le leader du championnat turc, Basaksehir, qui mène 1-0 à Copenhague depuis le match aller, compte dans ses rangs un des anciens joueurs d'Ole, tandis que les champions danois sont entraînés par un des bons amis du patron.

“C'est excitant pour moi car si c'est Istanbul, alors ils ont un de mes anciens joueurs, Fredrik Gulbrandsen, que j'ai craché à Molde pendant quelques années.”

“Je les ai vus progresser ces derniers temps et ils s'améliorent. Copenhague est évidemment géré par mon ami Ståle Solbakken, c'est donc excitant.”

Le patron a déclaré que le dénouement inhabituel de la compétition de cette saison est quelque chose que lui et son équipe attendent avec impatience. Il a également ajouté que notre bonne forme récente en Premier League pourrait nous aider à nous adapter aux exigences de ce “tournoi” contre certaines équipes européennes dangereuses.

“J'attends cela avec impatience. C'est comme un mini-tournoi.”

“J'ai déjà disputé l'Euro et la Coupe du Monde, nous allons donc vivre ensemble à l'étranger et nous avons un staff qui a aussi participé à ce genre de tournois, on sera prêt à aller jusqu'au bout.”

“On joue très bien et on progresse tous les jours. J'espère que nous pourrons continuer à le faire en Europe et la saison prochaine.”

Moments forts : LASK 0 United 5Vidéo

Bruno Fernandes, qui est impliqué dans plus de buts que tout autre joueur d'Europa League cette saison, avec six buts et quatre passes décisives entre United et son ancien club du Sporting Lisbonne, s'est montré plus optimiste dans sa propre réaction au tirage au sort.

Comme son patron, Bruno a tenu à souligner l'importance du match LASK, avant de tourner notre attention sur ceux qui pourraient se trouver sur notre chemin ensuite.

“Pour moi, c'est la même chose, quand vous jouez pour Manchester, vous savez que vous devez gagner chaque match”, a déclaré Fernandes. “Peu importe l'adversaire quand vous jouez pour l'une des plus grandes équipes du monde, vous devez battre tout le monde.”

“Nous devons nous concentrer sur chaque match, donc, bien sûr pour moi, il faut d'abord gagner contre LASK. Peu importe si vous avez cinq buts d'avance, nous devons gagner à nouveau et marquer cinq buts. Le football, c'est gagner.

Gagner nous donne confiance, on ne peut pas se contenter du match aller contre LASK. D'abord on joue, on gagne et, après, on passe à Copenhague ou à Istanbul.

Nous sommes tous unis alors que les Rouges poursuivent leur marche ! En vente dès maintenant, achetez votre kit 2019/20.

Recommandé: