Bruno Fernandes.

Bruno se livre en exclusivité

Peu de joueurs ont eu un impact aussi immédiat à Old Trafford que Bruno Fernandes.

L'international portugais a été élu
“Homme du match”
lors de ses cinq matches de Premier League, et a joué un rôle majeur dans notre série de 11 matches sans défaite avant la suspension du football à la mi-mars.
 
Nous savons tous combien ce jeune homme de 25 ans est doué avec le ballon à ses pieds, mais qu'a-t-il fait en dehors du terrain pendant la quarantaine ?
 
Vous le découvrirez dans la vidéo et les questions-réponses qui l'accompagnent, ci-dessous...

Des nouvelles de Bruno FernandesVidéo

Comment rester motivé, tant mentalement que physiquement ?
“Physiquement, c'est plus facile que mentalement, parce qu'il suffit de suivre le programme et tout va bien. Mentalement, c'est aussi bien parce que j'ai ma famille avec moi, donc vous pouvez passer beaucoup de temps ensemble. J'ai mon bébé, donc j'ai beaucoup de temps pour être avec elle. Normalement, si j'ai des matches et des entraînements, la plupart du temps je suis dehors, je dors à l'hôtel et tout, donc je n'ai pas le même temps pour être avec elle. C'est donc bien d'avoir ce temps. Évidemment, parfois nous ne savons pas comment nous pouvons être actifs avec elle, parce qu'elle a beaucoup d'énergie - plus que moi ! Il faut donc jouer beaucoup avec elle [et faire] des choses différentes”
.
Quels films ou émissions de télévision regardes-tu ?
“Je regarde des films - la première semaine, j'en ai regardé un peu plus. Maintenant, je regarde des séries. J'aime la nouvelle de Michael Jordan [The Last Dance]. Je pense que chaque sportif aimera connaître le passé de cette légende et je pense que ça doit être vraiment bien d'être l'une des figures mondiales du sport. Je veux donc regarder. Je regarde aussi l'histoire de Carlos Tevez [Apache] - il en a aussi une nouvelle sur Netflix. Je regarde la plupart des [documentaires] sportifs, vous savez ? Je veux aussi regarder - ce n'est pas un nouveau, il est sorti il y a quelques mois - celui de Rafinha Alcantara, de Barcelone”
.
Si tu devais cuisiner pour quelqu'un, que ferais-tu ?
“J'adore les pâtes ! Depuis que je suis tout petit, dans ma maison, quand j'ai besoin de cuisiner pour moi et ma petite sœur, c'est toujours des pâtes. Parce que c'est ce que j'aimais le plus et, à l'époque, le seul que je savais faire ! Je peux faire plus de choses maintenant. J'aime aussi faire un grill parce que lorsque nous avons toute la famille ensemble, nous faisons normalement un grand grill pour tout le monde, parce que j'ai une grande famille”
.
 
Des conseils pour les jeunes footballeurs isolés ?
“Je pense que c'est facile parce que je me souviens que quand j'ai grandi, dans ma maison avec mon père, ma mère, mon frère et ma sœur, nous n'avions pas beaucoup d'espace pour jouer. Les premières années, j'avais un appartement - quand nous avons eu trois ans, nous avons dû changer de maison. Dans un appartement, on peut faire beaucoup de choses, vous savez ? Avec un mur, parfois, tu prends la balle à gauche et à droite, à gauche et à droite, c'est facile - tu n'as pas besoin de casser quelque chose ou de causer un gros problème à ta mère ! Tu peux apprendre à jouer avec tes deux pieds.”
.

Le meilleur de Bruno en MarsVidéo

As-tu des appels de groupe avec tes coéquipiers ?
“C'est bien parce que vous pouvez voir tout le monde et parler avec tout le monde, mais normalement je parle avec Juan [Mata], Diogo [Dalot], bien sûr, parce qu'il est portugais et que nous parlons beaucoup. Mais je parle avec David [De Gea] parfois, avec Tim [Fosu-Mensah] aussi, je ne sais pas ! Je ne m'en souviens plus maintenant. Je parle aussi avec Fred, avec [Nemanja] Matic parfois. Je parle avec Jesse [Lingard] sur Instagram, parce que je commente tout sur son feed.
 
Quel match pour notre série ”Match Rewind
“ ?
”Le match que j'aimerais regarder serait celui où j'ai marqué mon premier but, contre Watford, parce que je veux ressentir - pas exactement ce que je ressentirais lors du match - mais je peux sentir le jeu, l'atmosphère et tout ce qui se passe quand je marque. Je peux avoir la motivation nécessaire pour continuer à m'entraîner et rester concentré sur le retour du match. Je pense que l'histoire m'a appris qu'il y a peut-être un match, la finale de la Ligue des champions, où Cristiano [Ronaldo] marque de la tête. Après cela, il manque un penalty, je pense que c'est le même que celui contre Chelsea ? Celui-là. Je pense que c'était une grande finale et pour Cristiano c'était l'un des meilleurs matches jusqu'à présent. Parce qu'il a marqué un but incroyable d'une tête. Il ne saute pas, il vole. Après cela, il a manqué le penalty mais à la fin, United a gagné la Ligue des champions et à la fin, on le voit pleurer au sol parce qu'il a gagné la Ligue des champions. C'était l'un des matches les plus importants de l'histoire de Manchester United
“.
 
Si tu devais t'isoler avec un coéquipier, lequel ?
“Je choisirais Juan, car si je m'isole avec Juan, je peux écouter ma chanson toute la journée, tout les jours ! Il me la chante toujours ! Ce n'est pas l'atmosphère d'Old Trafford, mais Juan est le genre de gars qui met tout son cœur dans la chanson, alors quand il chante la musique pour moi, c'est vraiment bien ! Normalement, j'arrive avant lui, et il vient au petit déjeuner, me donne la main et commence à chanter la chanson - Bruno, Bruno, Bruno !”
 

Recommandé:

  • But du Jour: Cantona face à LiverpoolVidéo

  • En intégralité: United 5 Man City 0Vidéo

  • La surprise de Jesse à un fanVidéo